Suivez-moi :
Les meilleures séries

Les dix meilleures séries de l’année 2020

Cette semaine, j’ai choisi pour vous les dix meilleures séries de l’année et de bons programmes à voir pendant les fêtes, à la télévision, sur vos plateformes ou en VOD  

Sur le blog bilingue Movieintheair, je fais pour vous une revue de presse tous les mercredis et garde le meilleur de l’actualité audiovisuelle nationale et internationale.

Les dix meilleures séries de l’année 2020

 

 

Voici le résumé des nouvelles de cette semaine:

  • Pas de date connue de notre retour au cinéma…
  • Une interview de Bernard Louargant, réalisateur de Boulogne Billancourt Le temps des Studios, un documentaire sur l’histoire du cinéma français et international où ont été tournés les plus grands films..
  • Une nouvelle catégorie sur ce blog dédiée aux podcasts: Falafel Cinéma, le podcast du cinéma israélien: un voyage au coeur du cinéma, des artistes et des séries. Un tous les quinze jours : prenez date donc ! Prochain épisode le 30 décembre. Et écrivez-moi à contact@movientheair.com pour me dire ce que vous en pensez.
  • Les cinémas DULAC ont publié un ouvrage: Pourquoi les cinémas sont essentiels ? Tout ceux qui souhaitent y contribuer le peuvent aussi.
  • Millie Brown, la star de Stranger Things, sera à l’affiche du prochain film de science-fiction robotique des Frères Russo (les réalisateurs d’Avengers), The Electric State.
  • Un documentaire écologique de Yamina Benguigui sur le Bassin du Congo Le dernier poumon du monde. L’article et la bande annonce ici.
  • En plus de des dix meilleures séries de l’année, d’autres que vous pouvez voir et revoir pendant les fêtes.
  • Sing 2 est prévu pour décembre 2021, avec Bono, Pharrell Williams, Halsey, Letitia Wright.
  • Martin Scorsese a réalisé un film documentaire pour Netflix: Si c’était une ville, disponible sur la plateforme le 7 janvier.

 

Des idées cadeaux pour Noël

  • Des films, une-ebox, des livres:

 

      • E-BOX:
        • Pour les enfants: Citizen Kid vous propose une e-Box : un abonnement mensuel vous permet de profiter d’une sortie pour 1 enfant + 1 adulte à choisir parmi leurs coups de cœur.

 

      • LIVRES:

 

 

 Hommage à

Caroline Cellier

Caroline Cellier

 

 

 

 

 

UN HOMMAGE SUR LE SITE DU CNC

 

Claude Brasseur

Claude Brasseur

 

Je vous parlais de Claude Brasseur dans La Boum, il n’y a pas si longtemps dans les feel-good movies à voir pendant la période des fêtes -ou pas, Claude Brasseur est mort. Hommage donc:

 

1. CRITIQUES

TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR

SUR

LES DIX MEILLEURES SÉRIES  DE L’ANNÉE 2020

Série n°1: UNORTHODOX

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

 

 

En tête, Unorthodox, inspiré d’une histoire vraie, celle de Deborah Feldman-, cette mini série est magistrale par son montage, ses acteurs et la finesse de sa réalisation par Maria Schrader.

Unorthodox (littéralement « non orthodoxe ») est une mini-série dramatique allemande en quatre épisodes de 55 minutes créée par Anna Winger et Alexa Karolinski  et diffusée le 26 mars 2020 sur Netflix.

Il s’agit de l’adaptation de l’autobiographie Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots de Deborah Feldman (2012).

Le pitch

Esty, à dix-neuf ans, issue d’une famille juive ultra-orthodoxe à Williamsburg, dans le quartier de Brooklyn, décide de fuir sa communauté un an après son mariage arrangé avec Yanky Shapiro. Elle part secrètement pour Berlin, en Allemagne, où vit sa mère depuis qu’elle a elle-même quitté la communauté. Après avoir appris sa grossesse, le rabbin demande à Yanky de partir lui aussi pour l’Allemagne avec son cousin Moïshe dans le but de la retrouver.

Nous sommes complètement happés par l’histoire de cette femme en quête de liberté, qui fuit la communauté hassidique dans laquelle elle a grandi. L’actrice, Shira Haas (Shtisel, Foxtrot…) est exceptionnelle. À écouter, le podcast sur Shira Haas disponible ici:

https://youtu.be/A9I-ioAx0O0

 

Série n°2: HOMECOMING

(catégorie meilleures séries)

Meilleure série

 

 

Mon choix numéro 2 est HOMECOMING (LES DEUX SAISONS)

Si vous avez vu la saison 1 de Homecoming, vous savez de quoi je parle. Vous êtes mordu. Homecoming est depuis Chernobyl ou The Handmaid’s Talel’une, voire la meilleure série de l’année EX-AEQUO avec Unorthodox.

Thriller psychologique inspiré de Gimlet Media Podcast, la série nous parle des traumatismes vécus par les militaires sur le front.

Cette série vous accroche dès le début. Chaque épisode dure environ trente minutes et on ne voit pas le temps passer.J’ai attendu qu’une de mes filles soit disponible pour voir la saison 2 et je dois vous avouer que cela a été très difficile.

La saison 2 est encore meilleure que la première, on a l’impression d’un tout, comme un roman en deux tomes. L’actrice phare de la première saison est Julia Robert et celle de la seconde Janelle Monae

 

Créée par Eli Horowitz et Micah Bloomberg, déjà créateurs du podcast original, Homecoming est une série réalisée par  Sam Esmail, déjà créateur et réalisateur de la série Robot avec Rami Malek (Bohemian Rhapsody).


La réalisation est magistrale, les plans sont sublimes et la musique colle parfaitement à l’ambiance de cette série angoissante au suspense digne d’un Hitchcock.

La musique de la première saison a été composée par Komeil S. Hosseini  (compositeur de la musique du film La Favorite) et pour la seconde, Emile Mosseri a composé le score.

 

 

Série n°3: AFTER LIFE

(catégorie meilleures séries)

meilleures séries

 

 

Mon choix numéro 3 se porte sur la série After Life, que j’ai beaucoup aimée, une série bouleversante à la BO complètement dingue (Andy Burrows) sur un homme qui n’arrive pas à faire le deuil de sa femme. Seul un chien qu’il lui a offert l’aide à continuer parce qu’il ne peut se résoudre à l’abandonner. Journaliste dans une feuille de chou locale, il fait des reportages sur le quotidien des gens, un quotidien parfois insolite…

Cette série touchante est magnifique et je m’attaque à la saison 2.

Son créateur et acteur principal, Ricky Gervais a déclaré qui’l n’irait pas au delà de la saison 3. Les meilleures séries sont-elles les plus courtes ? Un vrai débat…

 

 

 

Série n°4: THE LIBERATOR

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

Formidable série d’animation créée par Jeb Stuart (Die hard, The Fugitive), The Liberator est adapté du livre « The Liberator : One World War II Soldier’s 500 Day Odyssey » d’Alex Kershaw. Il y raconte sa vie de soldat pendant la seconde Guerre Mondiale.

Réalisé par Greg Jonkajtys, la série raconte l’histoire vraie de Felix « Shotgun » Sparks, qui a servi en Europe et a atteint les portes du camp de concentration de Dachau. En quatre épisodes durs et très émouvants, nous nous attachons d’une façon très particulière aux personnages.

Le Capitaine Sparks a un don naturel pour l’autorité.  Et avant de partir à la guerre, il parvint à souder des soldats d’origines différentes et rebelles et ces soldats deviennent sa famille en Italie pendant la bataille d’Anzio.

Cette série sur la mémoire résonne encore aujourd’hui alors que les extrémistes progressent et que les discours modérés ont du mal à se faire entendre.

Cette série a été réalisée à l’aide d’une technique d’animation très particulière : le trioscope mêlant image de synthèse, image de prise de vue réelle, technique vue dans une série d’animation sur Amazon Prime, Undone dont j’ai déjà parlé sur ce blog.

Quatre épisodes à voir sur Netflix. Accrochez-vous, au début la technique déconcerte mais le scénario est incroyable et on a dû mal à s’en défaire.

 

 

Série n°5: THE SPY

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

Vu dans  Borat, Brüno, Ali G, Erran Morad, l’Amiral General Aladeen et connu pour ses prises de position et son goût pour la provocation, Sacha Baron Cohen, acteur anglais est l’homme de tous les extrêmes. Il est, en effet, l’un des rares acteurs pris pour l’un de ses personnages à s’être fait agresser dans la rue.

Issu  d’une famille ashkénaze qui a émigré en Israël du côté maternel  (il parle hébreu couramment) et anglais du côté paternel, il a grandi en Angleterre et pendant ses études écrivit une thèse sur le mouvement des droits civiques américains. Inspiré par Peter Sellers, son modèle, il a créé des show télévisés où il interprétait plusieurs rôles, et gagné de nombreux prix pour ses performances en Angleterre, en Allemagne et aux États-Unis.

Récemment, il est redevenu « lui-même » si l’on peut dire et n’apparaît plus  déguisé ou provocateur sur les plateaux mais  en tant qu’acteur engagé, préoccupé par la montée du racisme et de l’antisémitisme.

Sacha Baron Cohen joue en ce moment dans  The Spy et dans un film The Trial of the Chicago 7 sur Netflix ainsi que dans   Borat 2 sur Amazon Prime. Sa façon à lui de se moquer du monde.

 

LE PITCH

L’histoire vraie de l’espion israélien Eli Cohen devenu en Syrie dans les années 60, le conseiller en chef du Ministre de La Défense .

LA SÉRIE

Dans le rôle qu’il interprète dans The Spy, Sacha Baron Cohen ne peut encore une fois s’empêcher de jouer deux rôles.

Eli Cohen est le premier espion israélien à avoir réussi à entrer en Syrie. Il a si bien réussi à s’intégrer dans la société syrienne qu’il est devenu conseiller en chef du Ministre de la Défense.

The Spy est l’une des séries les plus réussies qu’il m’ait été donné de voir récemment. Les reconstitutions des lieux et la profondeur de tous les personnages, en Israël et en Syrie font que l’on s’y attache dès le premier épisode. Dan Peleg, le recruteur tourmenté du Mossad, joué par Noah Emmerich (The Americans) et la femme d’Eli, jouée par Hadar Ratzon-Rotem  et Sacha Baron Cohen forment un trio d’acteurs déclencheurs d’émotions à chaque épisode. Et le maître mot de cette série est la sobriété.

La question de l’identité est au coeur de cette série, comme elle l’est pour les acteurs. Les espions finissent parfois par ne plus savoir qui ils sont tout comme les acteurs, parfois à la limite de la folie. Sacha Baron Cohen fait partie de ces acteurs mais il a un contrôle sur tout.

Il a été nominé aux Golden Globes en 2020 pour sa prestation dans The Spy.

Diana Rigg disait à la BBC en 2016 que le secret du bon jeu d’acteur était  « Mesurer la distance entre vous et le rôle, et remplissez cette distance, remplissez-la par la vérité »,  (source Stéphanie Pierre dans « Le Monde »). Sacha Baron Cohen maîtrise cet art et, à coup de rôles, s’attelle à briser les apparences, détruire les mensonges bien ancrés que sont les préjugés.

 

 

 

Série n°6: UNDONE

(catégorie meilleures séries)

Meillures séries

Cette série au mélange des genres est hallucinante. Créée par  Raphael Bob-Waksberg – le créateur de Bojack Horseman (sur Netflix) et Kate Purdy, cette série est jouée par Rosa Salazar et Bob Odenkirk. Elle a été tournée en rotoscopie.

Hisko Hulsing, réalisateur hollandais, qui anime et compose, est le réalisateur de la série.

Le making of.

L’histoire est celle d’une femme malentendante, Alma, qui manque de mourir dans un accident de voiture. À l’hôpital, elle commence à avoir des visions de son père mort lorsqu’elle était enfant. Puis les apparitions deviennent de plus en plus réelles et son père lui demande de l’aider à retrouver ses assassins. Pour cela, elle doit apprendre à manipuler le temps.

Ses difficiles relations avec Becca et sa mère lui rendent la vie compliquée et elle se sent incomprise en permanence.  Par moment, j’ai pensé à the O.A, mais la série est plus noire, plus profonde et interroge encore plus le sens de la vie.

 

 

Série n°7: FAUDA

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

 

Fauda signifie chaos en arabe.

Nous suivons les missions d’une unité des Forces Spéciales israéliennes, Mista’arvim.

La saison 3 de FAUDA est diffusée sur Yes Action Channel depuis décembre 2019.

Cette fois, Doron, le héros de la série (Lior Raz) est caché en Cisjordanie et coach un boxer dans un club appartenant à un membre du Hamas, pour lequel il se prend d’amitié. Cela dégénère… Doron et son équipe se retrouvent à Gaza, seuls sur le terrain…

 

Doron dit de lui et de son coéquipier qu’ils sont des animaux sauvages, qui une fois lancés, ne lâchent rien et vont jusqu’au bout de leur mission quelque soit le prix à payer. L’équipe de Doron est composée d’hommes totalement dévoués les uns aux autres, brisés, en quête d’amour, alors que les femmes paient le prix fort de leurs erreurs.

 

UNE SOCIÉTÉ ISRAÉLIENNE COMPLEXE

Les créateurs de cette série abordent les thèmes universels de la paternité, des traumatismes qui se transmettent à chaque génération ainsi que celui de l’attente et de l’enfermement. Nous avons un aperçu de la société israélienne, si complexe qu’elle génère les meilleures séries (lire mon article sur les séries ici), dominée par les hommes, où les femmes peinent à trouver leur place…

Enfin, cette série montre l’absurdité de ce conflit. Les personnages et leurs parcours semblent tout tracés, pris dans une escalade de violence qui ne s’arrête jamais. Et si l’enjeu est en surface territorial, nous prenons conscience qu’il s’agit aussi d’argent. Que feraient les hommes s’ils n’allaient plus à l’armée ? Que feraient les terroristes s’ils se préoccupaient de construire leur pays…Il semble que tous les hommes politiques y trouvent leur compte hélas…

 

Un acteur de la série interviewé par une chaîne de télévision kurde

À lire pour en savoir plus, interview de Leititia Eido

AVEC :

Doron Kabilio : Lior Raz

Nurit : Rona-Lee Shim’on (he)

Hertzel « Steve » Pinto : Doron Ben David

Sagi Tzur : Idan Amedi

Avihaï Ben Haim : Boaz Konforty

Boaz : Tomer Kapon

Naor : Tsahi Halevi

Colonel Michael « Mickey » Moreno : Yuval Segal

Eli : Yaakov Zada Daniel

Capitaine Gabi Ayoub : Itzik Cohen (en)

Dana : Meirav Shirom

 

 

 

Série n°8: THE MANDALORIAN

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

 

 

Créée et réalisée en partie par Jon Favreau, The Mandalorian raconte l’histoire d’un des personnages de Star Wars, Mando, dit The Mandalorian.

 

LE PITCH

Cinq ans après Le Retour du Jedi et vingt-cinq ans avant Le Réveil de la Force, The Mandalorian raconte les aventures d’un mercenaire mandalorien, Mando, Djin Jarin, au-delà des territoires de la Nouvelle République.

Mando doit retrouver un être vivant de 50 ans et découvre, que, malgré son âge, c’est un enfant de la même espèce que Yoda et qu’il maîtrise la Force.

Après avoir rempli son contrat et touché la prime, Mando se ravise, et revient sauver l’Enfant pour lui éviter de servir à des expériences. I doit ensuite prendre la fuite avec lui et part à la recherche de son peuple, un ordre de sorciers appelés « Jedi », afin de le lui remettre. 

La série met en vedette Pedro Pascal (vu en policier incorruptible dans la série très réaliste Narcos à voir sur Netflix) et cette année il est à l’affiche de Wonder Woman 1984.

En 2021, il jouera dans la troisième saison de The Mandalorian ainsi que dans le film We Can Be Heroes de Robert Rodriguez avec Boyd Holbrook, son coéquipier dans Narcos. On peut également le voir dans Triple Border, disponible sur Netflix.

Dans cette série, l’imaginaire est mis au service de l’histoire. Si le scénario est assez mince, les deux personnages principaux, Mando et Baby Yoda, sont drôles et attachants, dans leur duo émouvant  père-fils très star warien.  

 

Les réalisateurs :  Jon Favreau, Bryce Dallas Howard, Taika Waititi, Rick Famuyiwa, Robert Rodriguez ou Peyton Reed.

AVEC

Carl Weathers: Greef Karga

Gina Carano: Carasynthia « Cara » Dune

Giancarlo Esposito : Moff Gideon 

Omid Abtahi: Dr Pershing

Ming-Na : Fennec Shand

Amy Sedaris : Peli Motto 

Emily Swallow: Armurière mandalorienne 

Werner Herzog le Client

Taika Waititi: IG-11

Temuera Morrison : Boba Fett

Katee SackhoffA

 

 

Série n°9: THE QUEEN’S GAMBIT

(catégorie meilleures séries)

Meilleures séries

Cette série créée par Scott Franck et Allan Scott a été vue par plus de soixante millions de personnes…

LE PITCH

L’histoire d’une orpheline, Beth Harmon, qui apprend les échecs à l’âge de neuf ans. Elle se découvre alors une passion et un don pour ce jeu.

Cette série est inspirée du roman éponyme de Walter Tevis. 

 

LA SÉRIE

Terriblement addictive, The Queen’s Gambit se voit, hélas, en plusieurs fois -sommeil oblige-. L’actrice, Anya Talyor-Joy (vue dans The Peaky Blinders) est fascinante. En effet, aux échecs, toute l’action est montre dans les regards et dans la concentration face à l’adversaire, donc les possibilités de jeu d’acteur sont très limitées et Anya Taylor-Joy excelle dans ce rôle. Nous suivons ses angoisses, ses joies et les défis qu’elle doit relever à chaque partie où tout est remis en question.

Ni larmoyante, ni tragique, la série est rythmée comme une partie d’échec.  The Queen’s Gambit nous plonge dans la guerre froide, vue par un personnage féminin, intelligent, qui ne voit pas un monde mais plusieurs mondes, en quête de revanche, mue par l’addiction et le rejet de ses parents.

Son personnage explique son addiction au jeu. Pour Beth Harmon, le jeu d’échec est le seul endroit qu’elle peut maitriser et où rien de grave ne peut lui arriver à moins que cela ne soit de sa faute.

Les personnages secondaires sont également fascinants et inspirés de célèbres joueurs d’échec. Garry Kasparov lui-même et Bruce Pandolfini ont joué le rôle de conseillers sur la série et les parties d’échec sont toutes de vraies parties.

La photographie et les reconstitutions magnifiques de Steven Meizler,  directeur de la photographie qui a beaucoup travaillé sur les films de Steven Spielberg  nous rappellent l’esthétique de la série Mad Men

 

À lire, cette très bonne interview du réalisateur Scott Franck, sur Chess.Com

Un article du New York times, emballé lui aussi par la série.

 

AVEC:

Anya Taylor-Joy (Peaky Blinders, Split, Emma, The New Mutants)

Thomas Brodie-Sangster (vu dans Le Labyrinthe, Star Wars, Love Actually, GOT, Nanny McPhee),

Harry Melling (Harry Potter, Le Diable Tout le Temps, en ce moment sur Netflix),

Jacob Fortune-Llyod (Star Wars),

Moses Ingram (MacBeth, réalisé par Joel Cohen et qui devrait sortir en 2021 avec Frances McDormand et Denzel Washington),

Marielle Heller (vue dans L’Extraordinaire Mr Rogers, Les Faussaires de Manhattan, )

Bill Camp (vu dans Dark Waters, The Outsider en ce moment sur Amazon Prime, The Night of, Joker, Le Grand Jeu). 

 

 

Série n°10: THE CROWN

(catégorie meilleures séries)

 

Meilleures séries

 

The Crown est une série historique si forte à l’esthétique si soignée que chaque saison nous surprend par sa créativité.

Si je connaissais moins bien les trois saisons précédentes, la quatrième saison m’a fait revivre des moments forts de mon adolescence et de ma vie d’adulte.

Rien d’original pourtant, à chaque fois, un épisode correspond à un événement, et nous en apprenons à chaque fois un peu plus sur la dureté et l’inflexibilité de la Reine.

D’habitude les membres royaux ne s’en offusquent pas, cette fois ils se plaignent que le réalisateur est allé trop loin. Cette fois surtout, les membres concernés sont encore vivants et la personne la moins aimable – à part La Reine- n’est autre que le futur Roi, le Prince Charles.

 

DES ACTRICES PARFAITES AU COEUR DE CETTE SÉRIE

 

Les deux actrices phares de cette saison, hormis Olivia Coleman, Emma Corrin et Gillian Anderson (vue dans Sex Education, également disponible sur Netflix)  livrent des prestations parfaites et très émouvantes.

Emma Corrin interprète Lady Di et nous ensorcelle par sa spontanéité, sa candeur et sa volonté de vivre. Nous voyons ce que nous savions déjà, l’infidélité du Prince Charles, et ses effets sur sa femme Diana, la dépression, la solitude terrible dans laquelle elle est enfermée puis la volonté de s’en sortir.

Nous connaissons la fin, hélas tragique de cette femme morte à seulement trente-six ans, comme Marilyn Monroe, et aimée du monde entier, sauf de la Couronne.

Gillian Anderson interprète à merveille Margaret Thatcher, la femme dont le nom a été attribué à une politique, le thatchérisme. Une femme qui s’est imposée avec une politique impitoyable. Un épisode sur la montée du chômage et la pauvreté en témoigne.

L’imagination des scénaristes sur les rencontres entre la Reine et son Premier Ministre sont parmi les meilleurs moments de cette série, quatre saisons confondues.

Les dialogues sont ciselés et directs. Aucun mot de trop. Cette série est à voir dans son ensemble. Entre l’accès au trône de la Reine et le mariage du Prince Charles, les enjeux politiques ne sont plus aussi forts. Le ressort dramatique en pâtit forcément. Mais il est simplement lié à l’histoire. Ces films sur la mémoire de ce que fut l’histoire britannique nous rappelle nos propres souvenirs, ceux d’une jeune femme à qui l’on a refusé la liberté.

À voir dans son intégralité.

 

https://youtu.be/SLlW-tXxPoU

 

 

 

Et PLEIN D’AUTRES SÉRIES:

 

D’autres séries ont retenu mon attention et je voudrais vous partager mes préférées selon les plateformes:

 

Netflix : Sex Education, Love & Anarchy, Borgen, Occupied, Hollywood, Never Have I ever, Atypical, Stranger Things, La Casa de Papel, 45 Revoluciones, Stateless, Queen Solo, The Kominsky Method, Narcos, Mindhunters, The Sinner, What If, The O.A, Ratched, House of Cards… 

Arte : The Killing, Hatufim, No Man’s Land.

AppleTV: Tehran. 

Amazon Prime : Marvelous Mrs Maisel, Harry Bosh, Les Shtisel, The Report, The Widow, Fleabag, Little Fires Everywhere, Chernobyl, The Handmaid’s Tale…

Canal+: The Comey Rule, Perry Mason, Our Boys, Nehama, False Flag, Industry, Succession, Raised by Wolves, The Undoing…

 

2. VOS FILMS  BIENTÔT.. 

Ondine

 

 

Quelques bandes annonces:

 

The Right One, Nick Thune, Cleopatra Coleman

 

A boy called Christmas (prévu pour Noël prochain)  sur la BBC.

https://youtu.be/ZNzvykb-60A

 

Land, de et avec Robin Wright, Kim Dickens, Warren Christie

 

Songs of Salomon: de Arman Nshanian, sur la vie et la musique de Komitas Vardabet, compositeur, ethnomusicologue et prêtre arménien, et vécut pendant le génocide arménien.

 

Promising Young Lady, écrit et produit par Emerald Fennell, avec Emerald Fennell, Carey Mulligan, Alison Brie.

 

Walker, avec Jared Padalecki, une nouvelle adaptation de Texas Ranger

 

3. LES BONS CONSEILS DES PROFESSIONNELS DU CINÉMA

SCÉNARISTES, RÉALISATEURS, ACTEURS, COMPOSITEURS…

 

 

 

Hulu’s ‘Little Fires Everywhere’ Sums up Oppression in One Sentence by Adrienne Samuels Gibbs

The Business of Screenwriting: Hip pocket representation by Scott Myers 

Writing Realistic Dialogue. Using Idioms, Slang, Contractions  by Scott Myers 

Histoire de Yasujiro Ozu (France Culture)

Ventura et Blier, histoire d’un coup de poing (Forum des Images)

 

4. VOS PROGRAMMES TV EN SOIRÉE

Vos programmes dès aujourd’hui:

 

Mercredi 23

Arte : Fanfan la Tulipe

C Star : La story Disney : la magie musicale

 

Jeudi 24

M6 : La Belle et le clochard
TCM : Les Goonies
Arte : La Panthère

 

Vendredi 25

À 13H : LE PLUS GRAND CIRQUE DU MONDE – DE HENRY HATHAWAY Avec Claudia Cardinale (Toni Alfredo), John Wayne (Matt Masters) Rita Hayworth (Lili Alfredo)

M6 Le retour de Mary Poppins

Paramount : Flight

W9: Le Prénom

France 4 : Mon premier lac des cygnes

 

Samedi 26

Gulli : Kirikou et les bêtes sauvages

TCM : Le cavalier électrique

LCP : Le bon plaisir

 

Dimanche 27

TF1: Ready Player One
France2 : Paddington 2
C8 : La Grande Illusion
TF1 Series : The Grand Budapest Hotel
6Ter : Forrest Gump
TCM: True Grit

Arte : CHOUANS

 

Lundi 28

Arte: Les Affameurs, premier western en couleur

 

Mardi 29

LCP: Che Gevara 

Le 29 décembre, une soirée spéciale Franck Capra

 

Mercredi 30

Arte : Le secret de la pyramide

 

 

5. PLATEFORMES : TOUTES LES NOUVEAUTÉS !

 

Arte 

 

Festival : Artekino festival.com: voter pour votre film préféré tout le long du mois de décembre.

 

Documentaire

Ella

Ella à Montreux

Et dès le 27 décembre : Vivien Leigh

ART DE LA RUE: ALFONS MUCHA

UNE NUIT À VENISE

LE LAC DES CYGNES

YAEL NAIM

 

Film

Top Secret

Série

MUM

En thérapie, adaptée de la série israélienne Be Tipul dès le 4 février 2021

 

La Chaîne Parlementaire

LCP vous propose de nombreux bons documentaires: ici

 

La Cinémathèque Française

Les rétrospectives sont reportées mais il reste à voir sur la plateforme Henri, un film culte gratuit chaque jour.

Voir un spectacle de lanternes magiques

 

Les meilleures séries et les meilleurs films

sur Netflix

 

 

Dès aujourd’hui:

Klaus

 

Love Actually 

 

 

The Prom, de Ryan Murphy, avec Meryl Streep, Nicole Kidman:

des chansons magnifiques et des paillettes: un bon moment juste avant Noël.

 

 

L’île de la rose (La République de la Rose libre)

Un très bon film inspiré d’une histoire vraie: un ingénieur crée sa propre île hors des eaux internationales au large de l’Italie, à la fin des années 60.

Un film sur la liberté et qui donne envie de croire en ses rêves et l’histoire d’un homme qui rêvait de changer le monde.

De Sydney Sibilia, avec Elio Germano, Leonardo Lidi, Matilda de Angelis, Luca Zingaretti et François Cluzet 

 

La saison 2 de Home for Christmas, LA SÉRIE FEEL GOOD DE NOËL.

 

 

Ma Rainey’s Black Bottomadapté du roman de Charles Wilson, réalisé par G C Wolfe, le dernier film dans lequel a joué  Chadwick Boseman et produit par Denzel Washington

À retenir : les performances sensationnelles de Viola Davis et de Chadwick Boseman. Je vous suggère d’écouter la musique de Brandford Marsalis sur France Musique dans l’émission d’ Alex Dutilh. 

 

 

The Midnight sky, réalisé par et avec George Clooney et Felicity Jones, dès le 23 décembre

 

Le 25 décembre : Les Chroniques de Bridgerton, série créée par Chris Van Dusen et produite par Shonda Rhimes.

 

Série Canal+ achetée par Netflix, Sakho et Mangane de Jean-Luc Herbulot dès le 27 décembre 2020.

 

Mort à 2020, une satire par les auteurs de Black Mirror: avec Hugh Grant et Samuel Jackson, dès vendredi 

 

 

Quatre films de Claude Sautet dès le 1er janvier : Les choses de la vie, César et Rosalie, Nelly et M Arnaud, Max et Les Ferrailleurs

 

Asphalt Burning, dès le 2 janvier, avec Hallvard Bræin

 

Pieces of a woman, Kornel Mundruczo, dès le 7 janvier

 

LUPIN, dès le 8 janvier.

 

Dès le 8 janvier: FRAN LEBOWITZ : SI C’ETAIT UNE VILLE 

L’auteure Fran Lebowitz livre des observations incisives sur les changements de la culture contemporaine et de sa ville de New York.

Réalisé par Martin Scorsese.

 

 

Les heures sombres, dès le 15 janvier

 

 

Outside the Wire, Michael Hafstrom, dès le 15 janvier

 

 

Les meilleures séries et les meilleurs films

sur  Prime Video

 

 

Dès aujourd’hui

 

Saison 3 La fabuleuse Mrs Maisel: cette saison a l’a tout simplement incroyable !

 

Uncle Franck, d’Alan Ball : à voir absolument, un film bouleversant sur l’amitié entre une jeune fille et son oncle, un homme qui cache à sa famille son homosexualité depuis toujours (sans doute le 11e meilleur film de l’année)

 

 

Small Axe de Steve McQueen (Shame, Twelve years a slave): bientôt ! Sur la BBC pour l’instant….

 

 

The Wilds, série créée par Sarah Streicherl’histoire d’adolescents échoués sur une île avec Rachel Griffiths de Six Feet Under .

 

The Secrets We Keep, avec Noomi Rapace, (Millenium). Yuval Adler (The Operative)  a réalisé le film et écrit le scénario avec Ryan Covington.

 

 

I am your woman, de Julia Hart

 

 

Palm Springs, de Max Barbakow en janvier 2021

 

 

 

Les meilleures séries et les meilleurs films

sur Canal+

 

 

En ce moment:

Raised  by Wolves, produit et réalisé par Ridley Scott, écrit avec Aaron Guzikowski.

2145. Les androïdes servent les humains sauf deux d’entre eux, Père et Mère, qui tentent de coloniser une planète à l’aide d’embryons humains. L’univers est fan-tas-tique. Deux épisodes tous les lundis.

 

Port Authority, de Danielle Lessovitz

 

Le Traître de Marco Bellochio

Little Women,de Greta Gerwig.

Frozen II.

La Belle époque, dès le 1er janvier.

 

Un jour de pluie de New York, dès le 5 janvier

 

The Good Lord Bird, l’histoire de l’abolitionniste John Brown, avec Ethan Hawke, réalisé par Albert Hughes, dès le 7 janvier (série)

 

Les meilleurs films et les meilleures séries

sur Starzplay

 

The Stand

 

Mother, father son, de Tom Rob Smith

 

 

Normal People, de Lenny Abrahamson et Hettie Macdonald

 

 

Brave New World , dès le 20 décembre, adaptée du roman d’Aldous Huxley 1984, créé par David Wiener (Homecoming) 

Deux premiers épisodes réalisés par  Owen Harris

Avec  Alden Ehrenreich, Jessica Brown Findlay

 

Vida, Tanya Saracho

 

Les meilleures séries et les meilleurs

sur Apple TV

 

 

 

Stillwater , série adaptée des livres à succès « Zen Shorts », de Jon J.Muth

 

 

Dickinson

 

Trying

 

Dads, de Bryce Dallas Howard

 

 

Mariah Carey’s Magical Christmas Spécial 

 

 

Servant, de Night Shyamalan

 

Billie Ellish

 

Palmer de Fisher Stevens, dès le 29 janvier, avec Justin Timberlake Juno Temple Alisha Wainwirght

https://youtu.be/ipx5EFnTAOc

Les meilleure séries et les meilleurs films

sur Disney+

 

 

Safety

 

Star Wars : Andor 

 

The Falcon and the winter soldier story

 

 

 

 

Dès Noël

 

Soul, de Pete Docter et Kemp Powers avec les voix de Jamie Foxx, Tina Fey.

 

 

Wanda Vision

 

Encanto en 2021…

 

 

 

Take care !

La culture et Le Livre de La Jungle

Partager :

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

2 réponses

  1. L’interview sur Claude Brasseur est top ! De belles séries à voir, notamment Fauda et de beaux films quand les cinémas rouvriront dont Songs of Solomon, MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes ici car vous êtes amoureux du cinéma !
Suivez movieintheair.com pour tout savoir sur l’univers du cinéma et des films que vous aimez