fbpx
Loader

Un jour de pluie à New York

À quatre-vingt quatre ans, Woody Allen a réussi avec Un jour de pluie à New York, l’un des meilleurs films de sa carrière.

 

Un jour de pluie à New York

Un brillant Woody Allen

 

Ce film est une version moderne de  Manhattan  (1979 trailer).

Pour Woody Allen, New York est romantique par tous les temps et ce film est un hommage à la ville qui l’a vu naître.

A rainy day in New York commence par les notes au piano d’Errol Garner et nous plonge immédiatement dans l’univers du réalisateur.

Les trois jeunes acteurs, Timothée Chalamet, Elle Fanning et Selena Gomez forment le trio récurrent présent dans l’oeuvre de Woody Allen: l’amoureux, la petite amie et la (ou le) nouvelle rencontre.

Le pitch

Ashleigh (Elle Fanning), jeune étudiante, décroche une interview avec son réalisateur préféré, Rolland Pollard (Liev Schreiber) qui vit à New York. Son petit ami, Gatsby (Timothée Chalamet) y voit aussitôt l’occasion d’y passer un week-end en amoureux.

Sur place, fascinée par le metteur en scène, Ashleigh se laisse peu à peu séduire…Alors qu’il se morfond, Gatsby rencontre par hasard la soeur d’une ancienne petite amie.. Shannon (jouée par Selena Gomez).

Jazz, romance et nostalgie

 

Ce film est l’un des meilleurs de sa carrière. Il est drôle, romantique, nostalgique. Chaque personnage, dialogue ou plan nous rappelle l’un de ses meilleurs films:

  • L’amour de New York par Gatsby (le fameux « monoxyde de carbone » dans Stardust Memories),
  • La crise existentielle de Rolland Pollard (Hollywood Ending: Woody Allen devient aveugle alors qu’il doit mettre en scène un film); un jeune personnage sosie de Woody Allen jeune (qui veut réinventer le film noir),
  • Un homme trompé par sa femme et son meilleur ami (Manhattan)
  • Le héros qui trouve la pluie romantique (dernière réplique de Owen Wilson dans Midnight in Paris ) .

De la comédie, toujours

Il est aussi question de:

  • Hasard (Le Sortilège du Scorpion de Jade, Alice..),
  • Judaïsme (« on devrait instaurer les fellations aux Bar Mitzvah ! »),
  • La peur de la mort et de la maladie (« je cracherai certainement mes poumons à quarante ans »), Gandhi ( dans Manhattan, lorsque Woody Allen, auteur de sketchs démissionne et qu’il dit devoir se nourrir comme Gandhi pour survivre)
  • De références littéraires : Gatsby, le prénom du jeune Timothée Chalamet (évidente référence à F Scott Fitzgerald) et la jeune Elle Fanning, Ashleigh (Autant en emporte le vent, dixit « le héros mou du film »), la calèche (Margot Hemingway dans  Manhattan)
  • Enfin, des relations du héros avec sa mère mais cette fois, la femme n’est pas une mère juive possessive mais une belle femme âgée, jouée par Cherry Jones, une autre Gena Rowlands qui nous rappelle l’héroïne de l’un de ses films les plus originaux, Une autre femme.

 

Outre les déambulations dans New York, les taxis, la pluie sous le soleil (il n’y a pas eu un seul jour de pluie pendant le tournage !), la prestation parfaite des acteurs, la lumière de Vittorio Storario (Wonder Wheel, Café Society), la musique, l’enchaînement des petits événements tels les notes d’une partition d’un grand morceau de jazz, font de ce film un enchantement. 

 

Écrit et réalisé par Woody Allen

Avec: Timothée Chalamet, Selena Gomez, Elle Fanning, Jude Law, Rebecca Hall, Kelly Rohrbach, Diego Luna, Liev Schreiber, Cherry Jones, Suki Waterhouse, Annaleigh Ashford, Griffin Newman, Taylor Gildersleeve, Kathryn Leigh Scott, Will Rogers, Edward James Hyland, Olivia Boreham-Wing, Liz Celeste, Jacob Berger, Catherine LeFrere, Natasha Romanova.

Trailer

À écouter : 

https://www.francemusique.fr/emissions/cine-tempo/il-etait-une-fois-en-pologne-75821 via @francemusique

Woody Allen et le cinéma

Les choses qui valent la peine de vivre

Woody Allen et la mort ou Woody Allen et le sport

 

 

 

6 Comments

Post A Comment

%d blogueurs aiment cette page :