Suivez-moi :
films as from August 10th

Tous les films dès le 10 août

 Quels films regarder dès le 10 août

 

 

Pour vous, en salle et sur vos plateformes, les meilleurs infos sur les films dès le 10 aoû.

 

 

Les 5 blockbusters de votre été :

Bullet Train de David Leich, le 3 août (critique dans cet article)

Synopsis : Cinq tueurs à gages se retrouvent dans un train à grande vitesse voyageant entre Tokyo et Morioka et ne faisant que très peu d’arrêts. Les cinq criminels vont découvrir qu’ils sont tous liés par leur mission, se demandent qui va en sortir vivant et s’interrogent sur ce qui les attend à la gare d’arrivée.

Nope de Jordan Peele, avec Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun le 10 août (bande annonce plus bas)

Synopsis  : Les gardiens d’un ranch californien rencontrent une force mystérieuse qui affecte le comportement humain et animal.

Vesper chronicles, de Kristina Buozyte, Bruno Samper, le 17 août (bande annonce plus bas)

Synopsis : Dans le futur, les écosystèmes se sont effondrés. Parmi les survivants, quelques privilégiés se sont retranchés dans des citadelles coupées du monde, tandis que les autres tentent de subsister dans une nature devenue hostile à l’homme.

Beast de Baltasar Kormákur, avec Idris Elba le 24 août (bande annonce plus bas)

Synopsis : Le docteur Nate Samuels voyage avec ses deux filles adolescentes en Afrique du Sud. C’est dans ce pays qu’il avait autrefois rencontré sa femme, décédée il y a peu de temps. Nate, Meredith et Norah se rendent dans une réserve naturelle gérée par Martin Battles. La famille Samuels va alors être la cible d’un lion. Cet animal, attaqué par des braconniers, considère alors tous les humains comme une menace. Il va prendre en chasse Nate et les siens.

Everything, Everywhere all at once, de Daniel Scheinert et Daniel Kwan le 31 août (bande annonce plus bas)

Synopsis : Evelyn Wang tient une laverie avec son mari, Waymond qui veut divorcer. Evelyn est à bout. C’est alors qu’elle fait la connaissance d’Alpha Waymond. Ce dernier est une version alternative de Waymond. Il lui explique que de nombreux univers parallèles existent, car chaque choix fait engendre la création d’un nouvel univers. Les habitants de l’Alphaverse ont ainsi développé une technologie permettant d’accéder aux compétences, aux souvenirs et au corps de leurs homologues de l’univers parallèle.

 

Les meilleurs films depuis janvier 2022

  1. As Bestas, Rodrigo Sorogoyen (critique ci-dessous)
  2. La Nuit du 12, Dominik Moll (critique ci-dessous)
  3. Les Nuits de Mashaad, Ali Abbasi (critique ci-dessous)
  4. Les Cahiers Noirs, Schlomi Elkabetz 
  5. Loving Highsmith, Eva Vitija
  6. Clara Sola, Nathalie Álvarez Mesén
  7. Varsovie 83, Jan P. Matuszynski
  8. Aristocrats, Yukiko Sode
  9. Une jeune fille qui va bien, Sandine Kiberlain
  10. Seule la terre est éternelle, François Busnel
  11. Murina, Antoneta Alamat Kusijanovic
  12. C’mon C’mon, Mike Mills

 

Podcast dès le 3 août

Écoutez l’épisode « Cinq films sur la paix »

 

TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR SUR LES FILMS & LES SÉRIES 

 

films dès le 10 août

Treize vies, Ron Howard

 

Synopsis

En juin 2018, douze jeunes footballeurs d’une équipe de football et leur entraîneur se retrouvent bloqués dans une grotte du massif de Doi Nang Non, en Thaïlande. En raison d’une importante montée des eaux, l’opération de sauvetage prend du temps, malgré les énormes moyens déployés.

Face à des difficultés insurmontables, une équipe de plongeurs parmi les plus compétents et les plus expérimentés au monde – capables de naviguer dans le dédale de tunnels étroits et inondés – se joint aux forces thaïlandaises et à plus de 10 000 volontaires pour tenter de sauver les douze garçons et leur entraîneur.

Avec des enjeux incroyablement élevés et les yeux du monde braqués sur eux, le groupe se lance dans la plongée la plus difficile de son histoire, démontrant ainsi l’aspect sans limite de l’esprit humain.

 

Le film

Je me méfie toujours des histoires vraies transposées à l’écran, elles ont parfois un aspect plat.

Mais cette histoire est filmée par le grand Ron Howard, le Ritchie de notre enfance (Happy Days), le réalisateur d’Appollo 13, de Willow et, du Grinch,  d’American Graffiti et d’Une Ode Américaine et scénarisée par William Nicholson (Unbroken, Everest).

Avec ce film sur la solidarité internationale et le changement climatique (qui entraîne un décalage ou une avancée des moussons), Ron Howard réaffirme son engagement pour l’écologie. 

Interprétés par deux grands acteurs, Viggo Mortensen (A history of violence, Le Seigneur des Anneaux, Green Book…), et Colin Farrell (Manchester by the Sea, Ava et du récent After Yang), « Treize vies » est haletant et à chaque plongée, on retient son souffle.

Cette histoire incroyable a rassemblé plus de 5000 bénévoles du monde entier.

Entre le politique, l’humain, les efforts physiques, (la difficulté de ces plongées où les épaules passent à peine !), l’enjeu (sauver ces enfants), ces plongeurs d’élite à la retraite au courage et à la détermination totale nous entraînent avec eux dans leurs plongées et on a cette sensation d’oppression et nous retenons notre souffle à chaque moment.

La moitié du film se passe sous l’eau et Colin Farrel aurait souffert de crises de paniques.

Ce film haletant vaudrait à lui seul un abonnement à la plateforme. Il est dédié au plongeur thaïlandais Saman Kunan.

C’est mon coup de coeur de la semaine.

 

Sur Prime Video en ce moment.

 

 

films dès le 10 août

Prey, Dan Trachtenberg

 

Synopsis

En 1719, dans une tribu de Comanches, la jeune Naru veut à tout prix devenir une guerrière.

Mais les traditions ancestrales de son peuple l’en empêchent. La jeune femme est malgré tout très proche de son jeune frère, Taabe, qui est amené un jour à diriger la tribu.

Naru se sent aussi forte qu’un homme et va pouvoir le prouver quand un grand danger, le Predator, menace la tribu.

 

Le film

Il raconte la première visite de la créature sur Terre. Bien que l’histoire se déroule avant les événements du premier film sorti en 1987, le réalisateur déclare qu’il ne s’agira pas pour autant d’une préquelle, car ne racontant pas les origines des Predator.

De plus en plus de films produits par les plateformes mettent en scène des héroïnes féminines de tout âge et c’est une bonne chose.

Prey est à la fois une ode au courage d’une adolescente qui fait tout pour se faire reconnaître dans une tribu où les femmes sont toutes reléguées à la cuisine et à la nature et au courage des Comanches contre les Blancs qui envahirent leur territoire et les exterminèrent.

La créature semblable à celle de Predator, invisible, immense et à la technologie qui vient de l’espace est donc un beau prétexte pour raconter cette histoire où le suspense, les effets spéciaux et les combats filmés dans de grands espaces (Canada) nous divertissent et nous permettent de passer un bon moment.

Dan Trachtenberg a réalisé des épisodes de la série Black Mirror et 10 Cloverfield Lane.

 

À voir !

Avec Amber Midthunder, Stormee Kipp, Michelle Grive.

 

Sur Disney Plus en ce moment.

 

 

films dès le 10 août

Sur Ordre de Dieu, David Mackenzie

 

Synopsis

Juillet 1984.

Les habitants d’une petite ville mormone de l’Utah découvrent avec horreur que Brenda Wright Lafferty (Daisy Edgar-Jones vue dans la série Normal People) et son bébé âgé de 15 mois – deux membres d’une influente famille de la communauté de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à laquelle quasi tous les concitoyens appartiennent – ont été sauvagement assassinés à leur domicile.

Pour tenter de trouver le ou les responsables, l’inspecteur Jeb Pyre (Andrew Garfield) – un mormon pratiquant – et Bill Taba joué par Gil Birmingham, (vu dans Wind River) d’origine Amérindienne, vont devoir pousser leurs investigations jusque dans les collines avoisinantes et démêler l’écheveau d’une bureaucratie mormone bien décidée à leur mettre des bâtons dans les roues.

Bientôt, Jeb voit sa foi ébranlée en découvrant de sombres secrets sur l’origine de la théologie qu’il a embrassée et les conséquences funestes que peut entraîner le fondamentalisme religieux.

 

La série (7 épisodes)

 

Fascinante et didactique.

Contrairement à Witness qui nous montrait les Mormons sous un jour romantique, cette série déconstruit l’histoire de cette secte religieuse, à l’origine de nombreux massacres d’Amérindiens, et de l’instauration de polygamie au sein même de leurs propres familles.

Cette série s’attaque à de nombreux sujets : la place de la religion aux États-Unis dans la construction du pays, la place des femmes et leur soumission aux hommes dans cette même religion, l’extermination des Amérindiens, le fanatisme religieux, l’éducation, le viol, la violence, l’inceste, la corruption, la foi, la mémoire…

Et elle prend son temps. J’ai failli décroché plusieurs fois tellement elle est lente. Mais elle vaut la peine d’être vue car tout s’écroule comme un domino.

Andrew Garfield (vu dans la récente comédie musicale Tick Tick Boom ! sur Netflix) est sensationnel et son visage exprime si fort ses doutes et petites lâchetés qu’on en oublie totalement ses films précédents. Formé au théâtre, il montre dans ce film qu’il peut tout jouer.

Le très connu Gil Birmingham n’est pas en reste, confronté aux actions de son coéquipier et à sa propre histoire.

 

Adaptée du livre Under the banner of heaven  de Jon Krakauer, écrit à partir d’un fait divers, réalisé en partie par Dustin Lance Black qui avait reçu l’Oscar du Meilleur Scénario pour Harvey Milk a grandi dans la tradition mormone et l’univers des bases militaires. Lorsqu’il se sent attiré par un garçon du voisinage, à six ou sept ans, il pense : « Je suis malade, ce n’est pas bien, je vais aller en Enfer. Et si jamais je l’avoue, je me ferais cogner, je me ferais battre ».

Cette série est donc un retour aux sources et sa réalisation en est d’autant plus forte.

Elle est aussi réalisée par Courtney Hunt (Frozen River) , David Mackenzie (Comancheria, My Name Is Hallam Foe), Isabel Sandoval (Brooklyn Secret) et Thomas Schlamme (multi récompensés et Président de la Directors Guild of America).

 

Ron Howard (cf plus haut « Treize vies ») a contribué à la production de cette série.

 

À regarder sans hésitation. Mais prenez votre temps.

 

En ce moment sur Disney Plus.

 

 

films dès le 10 août

Amants super-héroïques, Paolo Genovese

 

Synopsis

Anna, une dessinatrice à la personnalité impulsive et anticonformiste, et Marco, un professeur de physique convaincu que tout est régi par une formule mathématique. Une comédie sentimentale sur les couples et l’effet du temps qui passe sur leurs relations, posant une question simple mais profonde :

Quels superpouvoirs faut–il avoir pour s’aimer toute une vie ?

 

Le film

Cette comédie romantico-dramatique explore plusieurs genres : l’animation, le drame, la romance et les critiques que j’ai lues par ailleurs ne lui rendent pas justice.

Filmé dans des endroits magnifiques, avec des acteurs-actrices qui le sont tout autant, il lui es reproché clichés et déjà-vu.

Pourtant il explore la vie de couple à tous les âges, sans enfant, du point de vue des femmes et des hommes, à notre époque. Car c’est un fait. Les couples ne durent plus aussi longtemps qu’avant, qu’on le regrette ou que cela soit positif, c’est un autre point de vue. Mais le réalisateur explore les différentes façons de faire durer un couple par bien sûr, un seul moyen, la communication. 

Paolo Genovese dit ainsi  » L’histoire est racontée à travers les années qui passent, avec des allers et retours dans le temps, ce qui n’est pas un choix de montage mais un véritable choix narratif qui aide à comprendre comment les couples expérimentent des situations similaires à différentes périodes de leurs vies. C’est une manière de montrer comment le temps qui passe impacte nos attitudes et nos façons de faire face avec notre partenaire.

C’est un moyen de montrer comment on se bat après 1 an, après 5 ans, les relations intimes au début et leur évolution 10 ans après, comment les silences, les peurs et les attentes d’un couple changent à différentes périodes de la vie. La trame narrative du film s’étend sur 20 ans, de 2000 à 2020, tourné dans différents lieux. » (extrait du dossier de presse).

 

La complicité de Jasmine Trinca et Alessandro Borghi est telle que dans la salle où j’ai vu le film (UGC Odéon), toute la salle (ou presque) pleurait.

Et si le but du cinéma n’est pas cela, faire ressentir des émotions, alors qu’est-ce ?

 

Avec également Greta Scarano.

 

En ce moment au cinéma.

 

 

 

Vos sorties cinéma dès le 10 août

 

Cette semaine :

Dodo, Panos H. Koutras

Avec Smaragda Karydi, Akis Sakellariou, Natasa Exintaveloni

Dans leur luxueuse villa aux environs d’Athènes, Mariella et Pavlos, un couple au bord de la ruine, s’apprêtent à célébrer le mariage de leur fille Sofia avec un riche héritier. C’est alors qu’un dodo, oiseau disparu il y a 300 ans, fait son apparition.

 

 

Nope Jordan Peele

Avec Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun

Les habitants d’une vallée perdue du fin fond de la Californie sont témoins d’une découverte terrifiante à caractère surnaturel.

 

 

Loin de chez nous Wissam Tanios

Avec Milad Khawam, Jamil Khawam

Deux jeunes frères syriens pétris d’espoir décident de partir refaire leurs vies dans des villes étrangères. Ils laisseront tout derrière eux sauf leur infinie soif de vie, leur détermination, leur humour et leur désir d’un avenir meilleur.

 

 

One Piece Film – Red, Goro Taniguchi

Avec Hiroaki Hirata, Mayumi Tanaka, Akemi Okamura

Luffy et son équipage s’apprêtent à assister à un festival de musique attendu avec impatience. La chanteuse la plus populaire du monde, Uta, va monter sur scène pour la première fois. Fille du légendaire pirate Shanks Le Roux, elle va révéler la puissance exceptionnelle de sa voix.

 

 

 

Les meilleurs films de l’été et plus tard (et on a hâte !) :

 

Là où chantent les écrevisses, Olivia Newman, avec Daisy Edgar-Jones, le 17 août

 

Beast, de Baltasar Kormákur, le 24 août avec Idris Elba

The Woman King, Gina Prince-Bythewood

 

 

Houria, Mounia Meddour (réalisatrice de Papicha)

Simone Le Voyage du siècle, Olivier Dahan

Avec Elsa Zylberstein, Rebecca Marder, Élodie Bouchez, Judith Chemla, Olivier Gourmet, Mathieu Spinosi. Et aussi Sylvie Testud & Philippe Torreton.

 

 

Trois Mille ans à t’attendre, George Miller, le 24 août

 

The handmaid’s Tale saison 5 : 14 septembre

 

The patient official, Joel Fields and Joe Weisberg

 

Oppenheimer, Christopher Nolan

Avec Cillian Murphy, Robert Downey Jr., Florence Pugh, Matt Damon, Rami Malek, Emily Hunt, Josh Hartnett, Josh Peck, Devon Bostick, Dane DeHaan, Kenneth Branagh, Gary Oldman, Alex Wolff, Matthew Modine…

Écrit et réalisé par Nolan, le film est basé sur le livre « American Prometheus : The Triumph and Tragedy of J. Robert Oppenheimer » écrit par Kai Bird et Martin J Sherwin. Le livre a remporté le Pulitzer de la biographie en 2006.

« Oppenheimer » est officiellement décrit comme un « thriller épique » qui « plonge le public dans le paradoxe palpitant d’un homme énigmatique qui doit risquer de détruire le monde pour le sauver ».

Sous la direction du directeur de la photographie Hoyte van Hoytema (qui a également tourné les films « Interstellar », « Dunkirk » et « Tenet » de Nolan), le film a été tourné avec un mélange de photographies IMAX 65 mm et 65 mm grand format – y compris, pour la toute première fois, des sections en photographie analogique IMAX noir et blanc.

« Oppenheimer » devrait sortir en salles le 21 juillet 2023 – le même jour que le film « Barbie » de Greta Gerwig.

 

 

Don’t worry Darling, Olivia Wilde, le 21 septembre

 

 

John Wick 4, Chad Stahelski

Keanu Reeves (John Wick) affronte ses adversaires les plus redoutables dans ce quatrième volet de la série.

De New York à Osaka, en passant par Paris et Berlin, John Wick mène un combat contre la Grande Table, la terrible organisation criminelle qui a mis sa tête à prix, en affrontant ses tueurs les plus dangereux..

En mars 2023

 

Les secrets de mon père, Véra Belmont Avec les voix de Michèle Bernier, Jacques Gamblin et Arthur Dupont, le 21 septembre

 

 

She said, Maria Schrader, avec Carrey Mulligan, Zoe Kazan, le 18 novembre prochain

 

 

 

Black Panther : Wakanda Forever, Ryan Coogler, le 9 novembre

 

 

The Idol

Créée par Abel « the Weeknd » Tesfaye, Reza Fahim, et Sam Levinson pour HBO.

Avec pour toile de fond l’industrie de la musique, la série se concentre sur un gourou de l’auto-assistance et leader d’une secte moderne qui entre dans une relation compliquée avec une idole montante de la pop.

Lily-Rose Depp et Tesfaye devraient jouer les rôles principaux, tandis que Troye Sivan, Debby Ryan, Rachel Sennott, Jennie Kim, Steve Zissis, Hari Nef et Juliebeth Gonzalez apparaîtront comme personnages secondaires.

 

 

Dungeons & dragons honor among thieves, Jonathan Goldstein

Un ex-Harper devenu voleur s’échappe de prison avec sa partenaire, une femme barbare, et retrouve un sorcier sans talent et un druide nouvellement arrivés dans leur équipe pour tenter de voler l’escroc qui a volé tout leur butin lors du casse qui les a mis derrière les barreaux, et qui l’a utilisé pour s’installer comme Seigneur de Neverwinter.

 

 

 

CONSEILS D’ÉCRITURE DES PROFESSIONNELS DU CINÉMA 

 

“What if I’m writing a script, but want to start another one?” by Scott Myers

Writing and the Creative Life: “In great attempts, it is glorious even to fail” by Scott Myers

There is no right way to write. Learn all you can, but ultimately it’s…  by Scott Myers 

 

VOTRE PROGRAMME TV DÈS LE 10 AOÛT

 

 

Mercredi – Wednesday

Arte : La chair de l’orchidée : Claire, une riche héritière évadée d’un hôpital psychiatrique, et Louis, un éleveur de chevaux, sont poursuivis par des tueurs…

Pour son premier film, Patrice Chéreau adapte librement un roman de James Hadley Chase et réalise un sombre drame psychologique avec Charlotte Rampling, Bruno Cremer, Hugues Quester, Edwige Feuillère et Simone Signoret.

 

Jeudi – Thursday

Arte : série Real Humans

 

Friday – Vendredi

Canal plus : Encanto

Arte : Le métis de Dieu

 

Sunday – Dimanche

TF1 : Gran Torino

Arte : Swimming Pool

 

Monday – Lundi

Canal Plus : False Flag

Arte : Ghandi

 

Wednesday – Mercredi

Arte : Ma vie avec Liberace

 

 

ARTE, LES MEILLEURS  FILMS DÈS LE 10 AOÛT

 

Documentaires, dès le 10 août

Jodie Foster Hollywood dans la peau

Camille Juza, Yal Sadat

La trajectoire fulgurante d’une actrice douée, ex-enfant vedette surexposée, qui a grandi dans la matrice hollywoodienne et a tenté de la faire évoluer de l’intérieur.

 

Sur nos lèvres – Rouge un jour, rouge toujours ?

Claudia Marschal

L’histoire aux couleurs tranchées du rouge à lèvres, un petit tube vieux comme le monde, tour à tour symbole de soumission, de pouvoir ou d’affirmation de soi.

 

Pénélope Cruz –  De Charles-Antoine de Rouvre

L’actrice Penélope Cruz s’est bâti une carrière sur mesure, conciliant le star-system hollywoodien et le cinéma d’auteur, le goût de la réussite et l’amour du jeu.

 

Pussy, Pleasure, Power ! Le désir féminin dans la pop culture

Alors que le plaisir féminin occupe une place de plus en plus importante dans la chanson pop, comment les femmes reçoivent-elles ces messages de « sexualité positive » et sans tabou ? Éléments de réponse dans ce documentaire qui célèbre l’intime.

 

Le télescope James Webb ou l’après Hubble

Le nouveau télescope spatial, James Webb, a été lancé avec succès le 25 décembre 2021 depuis le centre spatial de Kourou.

Avec son miroir de 6,5 m de diamètre, JWST est le plus grand télescope spatial jamais élaboré pour une mission scientifique. 100 fois plus sensible que son frère aîné Hubble, il promet des avancées notables dans la physique des galaxies et l’étude des exoplanètes.

 

Films, dès le 10 août

Mariée ou presque (Kiss me Kosher)

À Jérusalem, Shira et Maria, l’une israélienne, l’autre allemande, décident de se marier… Une comédie grisante et pleine d’humanité, sur fond de culpabilité et de secrets familiaux.

 

Two Lovers, James Gray

Un trentenaire est tiraillé entre deux femmes que tout oppose… Par James Gray, un drame romantique émouvant avec Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw.

 

Flatland – Trois horizons

En Afrique du Sud, une policière se lance à la poursuite d’une jeune meurtrière en fuite dans le désert… À la croisée du western, du road-movie et du film noir, une oeuvre à la puissance visuelle exceptionnelle signée par la jeune réalisatrice sud-africaine Jenna Cato Bass.

 

Taxi Téhéran

Interdit de tournage par le régime iranien, le réalisateur Jafar Panahi s’improvise chauffeur de taxi et filme Téhéran, ses habitants et la vie quotidienne sous la dictature. Un docu-fiction tendre et subversif qui a obtenu l’Ours d’or à la Berlinale 2015.

 

Et puis nous danserons

À Tbilissi, un jeune danseur découvre son homosexualité dans une société qui la réprouve. Délicat et nécessaire, le premier film ouvertement LGBTQIA+ tourné en Géorgie.

 

Le cinéma des Frères Dardenne dresse l’état moral de notre monde. Par leur refus d’un regard qui se voudrait esthétisant, la réalité filmée est rugueuse, brute, peuplée de pirouettes imprévisibles dignes des scénarios de nos vies. Découvrez « Rosetta », « L’enfant » ou encore « Le silence de Lorna », trois films clés du cinéma social européen sur la faille de notre système, sur la force et la vérité des corps et des gestes.

Séries, dès le 10 août

Squadra criminale

Crimes et tragédies à Turin. Les enquêtes de Valeria Ferro de la brigade criminelle de Turin. Une série policière et sociétale sur l’Italie.

Indian Summers

Le déclin de l’Empire britannique en Inde à travers une fresque crépusculaire qui a pour décor les contreforts de l’Himalaya et ses plantations de thé. Flamboyante saga mêlant romanesque et grande Histoire, la série anglaise « Indian Summers » déploie décors époustouflants et acteurs hors-pairs. Intrigues, passions secrètes et luttes pour l’indépendance.

 

Real Humans

Dans un monde proche du nôtre, une nouvelle génération de robots qui ressemblent aux humains : les hubots (human robot) les remplacent dans les tâches domestiques. Mais certains humanoïdes rêvent de liberté et dans cette société en mutation, la tension monte… Série d’anticipation suédoise, « Real Humans » est considérée comme un modèle du genre.

 

Sur Netflix, vos séries et vos films dès le 10 août

 

Pipa, Alejandro Montiel, en ce moment. Avec Luisana Lopilato and Mauricio Paniagua

Alors qu’elle vit recluse dans une petite ville d’Argentine, l’ex-inspectrice Manuela Pipa Pelari se voit soudain rattrapée par son passé et ses secrets.

 

 

Never have I ever season 3, le 12 août, Mindy Kaling; Lang Fisher

 

 

Blonde, avec Ana de Armas d’Andrew Dominik

 

 

Mathilda, the musical, Matthew Warchus

 

 

Sur Prime Video, vos séries et vos films dès le 10 août

 

Paper Girls, Brian K. Vaughan, en ce moment

 

 

The Lord of the rings, The Rings of Power, Juan Antonio Bayona, 2 septembre.

Réalisé par Wayne Che Yip et Charlotte Brändström

 

My Policeman, Michael Grandage avec Harry Styles, Emma Corrin (The Crown): cet automne

 

 

Visitez la page Amazon Prime Video

 

Sur Canal +, vos séries et vos films dès le 10 août

 

Don’t leave me, Leonardo Fasoli et Maddalena Ravagli avec Vittoria Puccini (Elena Zonin), Alessandro Roja (Daniele). En ce moment.

 

Respect, Liesl Tommy, en ce moment

Avec Jennifer Hudson, Forest Whitaker, Audra McDonald, Saycon Sengbloh, Hailey Kilgore, Brenda Nicole Moorer, Marlon Wayans, Mac Maron, Tituss Burgess, Kimberly Scott, LeRoy McClain, and Tate Donovan.

 

 

Conversation with friends, le 25 août

Réalisée par Lenny Abrahamson et Leanne Welham, adapté du roman écrit par Sally Rooney (Normal People), en août : Série britannique de 12 épisodes de 30 minutes.

Adaptée pour la télévision par Alice Birch, Mark O’Halloran, Meadhbh Mchugh et Susan Soon He Stanton

 

 

House of the Dragon, Ramin Djawadi

La série se déroulera 170 ans avant l’époque de Game of Thrones et racontera les évènements qui ont provoqué une guerre civile appelée La Danse des Dragons (Dance of the Dragons), et qui conduira à la perte des dragons et au début de la chute de la Maison Targaryen.

Le 22 août

 

Sur Apple TV, vos séries et vos films dès le 10 août

 

 

Five Days of Memorial, le 12 août, John Ridley et Carlton Cuse avec Vera Farmiga (Dr. Anna Pou), Adepero Oduye (Karen Wynn).

 

 

Bad sisters, le 19 août, Dearbhla Walsh, Josephine Bornebusch and Rebecca Gatward

 

Sur DISNEY+, vos séries et vos films dès le 10 août

 

 

She-Hulk : Avocate est une mini-série créée par Jessica Gao. Streaming le 18 août

Les aventures de l’avocate Jennifer Walters, cousine de Bruce Banner, qui hérite de ses pouvoirs et devient Miss Hulk à la suite d’une transfusion sanguine destinée à la sauver après qu’elle se soit fait tirer dessus.

 

 

Mike, Steven Rogers. Le 25 août

Série originale qui raconte l’histoire de la vie dynamique et controversée de l’icône de la boxe Mike Tyson, avec Trevante Rhodes.

 

 

Andor, créée par Tony Gilroy- Avec Fiona Shaw, Forest Whitaker, Stellan Skarsgård

En prises de vue réelles, 12 épisodes dont les trois premiers épisodes dès le 21 septembre.

Préquelle du film Rogue One centrée sur le personnage de Cassian Andor  (Diego Luna)

Cinq ans avant la périlleuse mission sur la planète tropicale Scarif, Cassian Andor participe comme espion aux prémices de la résistance contre l’Empire galactique, au sein de l’Alliance rebelle.

 

 

Pinocchio, Robert Zemeckis, le 8 septembre.

Willow, Jonathan Kasdan et Wendy Mericle, le 30 novembre.

 

 

Sur STARZPLAY, séries et films dès le 10 août

 

Becoming Elizabeth créée et écrite par Anya Reiss.

 

 

“Queer As Folk » , maintenant.

2 nouveaux épisodes disponibles chaque semaine.

Réinvention vibrante de Stephen Dunn de la série britannique créée par Russell T. Davies (“It’s A Sin,” “Doctor Who”) qui suit un groupe d’amis à la Nouvelle-Orléans et dont les vies vont être transformées à la suite d’une tragédie.

 

 

The Serpent Queen, le 11 septembre, de Justin Haythe

Drame historique originale qui propose une tournure contemporaine à la narration conventionnelle pour raconter l’ascension au pouvoir de Catherine de Médicis (Samantha Morton). Dans le début de la série, l’histoire de Catherine se dévoile à travers des flashbacks alors qu’elle defend ses actions et transmet les leçons qu’elle a apprises à sa nouvelle servante, Rahima (Sennia Nanua, “The Girl with All the Gifts, Frankie”).

À 14 ans, la jeune orpheline Catherine (Liv Hill, “Three Girls,” “Jellyfish”) se marie à la cour française du XVIème siècle. Malgré son statut de roturière, son oncle, le pape Clément (Charles Dance, “Game of Thrones,” “The Crown”), a négocié une importante dote et une alliance géopolitique en échange de l’union, et avec elle, l’attente de nombreux héritiers. Cependant, lors de sa nuit de noces, Catherine découvre que son mari est amoureux de Diane de Poitiers (Ludivine Sagnier, “Lupin,” “The Young Pope”), une magnifique dame d’honneur qui a deux fois son âge.

Avec un avenir soudainement incertain et peu d’espoir de concevoir un enfant, Catherine doit rapidement apprendre à qui elle peut faire confiance – à la fois dans son entourage personnel de courtisans et parmi les membres de la cour royale – tout en déjouant ceux qui sous-estiment sa détermination à survivre qu’importe le prix.

Il s’agit de l’adaptation du roman britannique Catherine de Medici: renaissance Queen of France de Leonie Frieda.

 

 

Partager :

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes ici car vous êtes amoureux du cinéma !
Suivez movieintheair.com pour tout savoir sur l’univers du cinéma et des films que vous aimez