Suivez-moi :
5 meilleurs films

Les 5 meilleurs films de votre semaine

Les 5 meilleurs films de votre semaine, vos sorties ciné de la semaine, et vos critiques de la semaine.

LES MEILLEURS FILMS

et LES MEILLEURES SÉRIES DE LA SEMAINE

 

GOLDEN GLOBES

« The Power of the Dog » et « West Side Story », sont les vainqueurs des Golden Globes 2022, tenus  à huis clos cette année.

Et Prix du meilleur acteur dans un second rôle pour Kodi Smit-McPhee.

Le remake de Steven Spielberg de West Side Story a de son côté été récompensé par le Golden Globe de la meilleure comédie ou comédie musicale, avec pour Rachel Zegler le prix de la meilleure actrice dans une comédie, et pour Ariana DeBose celui de la meilleure actrice dans un second rôle.

Côté télévision, c’est le drame familial de HBO Succession qui rafle la mise, avec les prix de la meilleure série dramatique, du meilleur acteur pour Jeremy Strong et du meilleur second rôle féminin pour Sarah Snook. On notera que le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique a pour la première fois été attribué à une actrice transgenre, Mj Rodriguez, pour son rôle dans Pose. (Le Monde)

 

Les récompenses :

  1. Meilleur film dramatique: The Power of The Dog
  2. Meilleure comédie ou comédie musicale: West Side Story
  3. Meilleur réalisateur: Jane Campion, The Power of the Dog
  4. Meilleure actrice dans un drame: Nicole Kidman, Being the Ricardos
  5. Meilleur acteur dans un drame: Will Smith, King Richard
  6. Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale: Rachel Zegler, West Side Story
  7. Meilleur acteur dans une comédie ou comédie musicale: Andrew Garfield, Tick, Tick… Boom!
  8. Meilleure actrice dans un second rôle: Ariana DeBose, West Side Story
  9. Meilleur acteur dans un second rôle: Kodi Smit-McPhee, The Power of the Dog
  10. Meilleur film étranger: Drive My Car
  11. Meilleur film d’animation: Encanto
  12. Meilleur scénario: Belfast
  13. Meilleure bande-originale: Dune — Hans Zimmer
  14. Meilleure chanson originale: No Time to Die from No Time to Die — Billie Eilish, Finneas O’Connell
  15. Meilleure série dramatique: Succession
  16. Meilleure série comique ou musicale: Hacks
  17. Meilleure mini-série: The Underground Railroad
  18. Meilleure actrice dans une série dramatique: Mj Rodriguez, Pose
  19. Meilleur acteur dans une série dramatique: Jeremy Strong, Succession
  20. Meilleure actrice dans une série comique ou musicale: Jean Smart, Hacks
  21. Meilleur acteur dans une série comique ou musicale: Jason Sudeikis, Ted Lasso
  22. Meilleure actrice dans une mini-série: Kate Winslet, Mare of Easttown
  23. Meilleur acteur dans une mini-série: Michael Keaton, Dopesick
  24. Meilleure actrice dans un second rôle dans une série: Sarah Snook, Succession
  25. Meilleur acteur dans un second rôle dans une série: O Yeong-su, Squid Game

 

Une ville est en crise, un tueur en série est en liberté dans le Glasgow des années 1960 et l’excellente série documentaire de la BBC ressemble à un drame de David Fincher. (The Guardian).

 

  • Le documentaire « Eggs Over Easy » d’Andra Day met en lumière les problèmes de fertilité des femmes noires. –  Morning in America.

 

 

HOMMAGES

SIDNEY POITIER

PAR FRANCE INFO

 

 

 

 

PETER BOGDANOVICH

Entré dans le monde du cinéma comme critique, Peter Bogdanovich a fait ses débuts comme réalisateur avec La Cible, avant de se consacrer à l’écriture de son ode à l’Amérique des années 1950, La Dernière Séance (1971).

Ce film qui se déroule dans une petite ville du Texas vivant des temps difficiles a été nommé huit fois aux Oscars, remportant deux statuettes. Certains observateurs l’ont comparé à Citizen Kane, le chef-d’œuvre d’Orson Welles.

 

 

Les festivals cinéma

La fête du court-métrage du 16 au 22 mars 2022

Pour l’édition 2022, La Fête du court métrage a proposé – avec le soutien de L’Agence du court métrage – un catalogue de courts métrages disponible pendant toute la durée de la manifestation. Destinée à tous, la programmation regroupe des films tous publics et jeune public avec 4 types de programmes et 5 thèmes uniques en 2022.

Tigritudes

À travers 126 films, 40 pays et 66 ans d’histoire de cinéma, Tigritudes  dessine une anthologie subjective et chronologique panafricaine. 

Conçu par les réalisatrices Dyana Gaye et Valérie Osouf, en collaboration avec le Forum des images, ce cycle parcourt les enjeux et les formes d’une cinématographie encore largement méconnue.

Tigritudes appréhende la circulation postcoloniale des formes, des luttes et des idées à travers le continent et sa diaspora.

 

Le Festival des films de femmes de Créteil. La 44ème édition se déroulera  du 11 au 20 mars 2022.

 

Le Centre d’Art et de Culture et le FSJU organisent le 2e Festival français du film juif du 18 janvier au 2 février 2022.

Intitulé désormais « Dia(s)porama », le Festival propose un regard sur le cinéma juif international, à travers la programmation en ligne de 12 films et documentaires à thématique juive inédits en France, provenant du monde entier : Mexique, République Tchèque, Suisse, Angleterre, Danemark, Allemagne, USA, France, Israël. Des interview, rencontres ou « bonus » accompagneront certains films.

www.fffj.fr

 

FESTIVAL TELERAMA

Du 19 au 25 janvier 2022 se tiendra la 24e édition du Festival cinéma Télérama, dans 450 salles art et essai dans toute la France.

Avec le pass Télérama, qui se trouvera dans Télérama et sur Télérama.fr, les lecteurs pourront voir ou revoir 15 films de l’année 2021, choisis par la rédaction de Télérama – avec le soutien de l’Afcae, partenaire historique – ainsi qu’un film choisi par les moins de 26 ans, soutenu par BNP Paribas. Et pour 3,50 euros chaque place, grâce au pass valable pour 2 personnes.

 

ALL YOU WANT TO KNOW ABOUT CURRENT FILMS & SERIES

AU CINÉMA ET À LA MAISON

Les 5 meilleurs films de la semaine

 

Adieu Monsieur Haffmann, Fred CAVAYÉ

SYNOPSIS

Paris 1941, début de la Seconde Guerre mondiale. Pierre Vigneau est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux et de confession juive, M. Haffmann. 

Face à l’occupation allemande, craignant pour sa vie et sa fortune, il offre à son employé la direction de sa bijouterie de luxe. En retour, sa femme et lui devront le cacher dans la cave du commerce pour échapper aux camps nazis. 

Mais voilà que Philippe impose lui aussi une condition, dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin des trois personnages…

 

LE FILM

 

Mon coup de coeur de la semaine.

Vu en avant-première à l’UGC Maillot qui en organise souvent le dimanche soir, Adieu Mr Haffmann est adapté d’une pièce de théâtre écrite par Jean-Philippe Daguerre couronnée par quatre Molières en 2018.

Réalisé par Fred Cavayé (Pour Elle !, À bout portant), ce film agit sur le spectateur tout le long de l’histoire.

Inspiré d’une histoire vraie, Gilles Lellouche en François Mercier et Daniel Auteuil en Joseph Haffmann forment un duo d’acteurs sidérants, avec un Daniel Auteuil au sommet de son art et de la part de Gilles Lellouche, la meilleure prestation de sa carrière. 

Blanche, jouée par Sara Giraudeau, très juste dans ce rôle, découvre en François un homme qu’elle ne connaît pas, dont la violence dormante se manifeste dès lors que l’occasion se présente. 

 

Qu’auriez-vous fait ?

Comment aurait-on agi à cette époque ? C’est la question que posent l’auteur de la pièce et Fred Cavayé.

En quelques minutes, le réalisateur nous montre de quoi sont faits les hommes, à quel point la facilité avec laquelle ils peuvent trouver une légitimité dans le fait de s’accaparer le bien d’autrui, jusqu’à vouloir toujours plus, et toujours en se justifiant. 

La tension permanente liée au confinement, le jeu des acteurs et les rebondissements de cette histoire font de ce film une vraie réussite. 

Ayant commencé en pleine pandémie de covid-19, le tournage fut interrompu par le confinement. Les décors de ces rues ont été maintenus tels quels. 

À noter Nikolai Kinski, fils de Klaus Kinski interprète Hanz Juenger.

Alors que la peste brune est de retour en Europe et dans le monde, Adieu Monsieur Haffmann est aussi un film engagé.

Vous en parlerez longtemps. 

 

AUJOURD’HUI EN SALLE.

 

 

Twist à Bamako, Robert GUÉDIGUIAN

SYNOPSIS

1962. Le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d’Amérique.

Samba, le fils d’un riche commerçant, vit corps et âme l’idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme.

C’est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba.

Samba et Lara savent leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s’éclaircira…

 

LE FILM

Habitué des films sur Marseille, Robert Guédiguian a posé sa caméra au Sénégal, où il a tourné et reproduit Bamako, pour d’évidentes raisons de sécurité.

Et il a bien fait.

Robert Guédiguian a eu envie de réaliser ce film à la suite de sa visite et d’un coup de coeur pour le grand photographe Malick Sidibé (« Mali Twist », à la Fondation Cartier, à l’automne 2017). 

Le réalisateur aborde le Mali post-indépendance, le développement du pays, les rêves des jeunes, et le poids de la société ancestrale sur les droits des femmes, sujet toujours d’actualité.

Les deux héros du film, Samba et Lara, joués par Stéphane BAK et Alice DA LUZ sont magnifiquement filmés au milieu des paysages rouges de latérite ou au bord du fleuve Niger. Mais les influences de la France, le twist, la musique, le socialisme et la tradition, ne font hélas pas bon ménage. Et le bonheur individuel passe après les impératifs sociaux.

Le socialisme plutôt que le cinéma ?

Si le film est indéniablement beau, les dialogues sont parfois marqués par trop écrits et cela sonne faux dans la bouche des personnages.

Quelques écarts dans le scénario – on sent que le réalisateur a voulu tout dire – en font un film imparfait mais son charme et son originalité nous transportent dans un beau voyage, temporel et géographique.

Le film a été doublé en bambara et en wolof pour qu’il soit diffusé au Mali et au Sénégal surtout sur les petites télévisions locales très regardées.

EN CE MOMENT EN SALLE.

 

 

Licorice Pizza, Paul Thomas ANDERSON

SYNOPSIS

Années 1970. Gary Valentine habite le quartier d’Encino de Los Angeles. Enfant acteur profitant d’une certaine célébrité, l’adolescent de 15 ans possède du charisme à revendre. Il s’amourache d’Alana Kane, une photographe de 25 ans. Cette dernière refuse de lui céder son coeur à cause de leur différence d’âge, mais accepte de devenir son amie. Gary l’entraîne dans des situations incroyables où il aura l’occasion de faire des affaires d’or et des rencontres marquantes.

LE FILM

Depuis le chef d’oeuvre  Phantom Thread sorti en 2018, le nouveau film de Paul Thomas Anderson, réalisateur de Magnolia, Boogie Nights et de There Will be blood était très attendu.

Licorice Pizza fait référence aux nom d’ une chaîne de magasins de disques entre 1969 et 1986.

L’histoire, celle d’un adolescent de 15 ans, amoureux d’une jeune femme de 25 ans, se déroule en Californie, celle de Once Upon A Time in Hollywood et de Boogie Nights.

 

Le rôle des femmes ?

Si le début est régal, (et la B.O fantastique), le reste du film finit par décevoir malgré quelques scènes très jubilatoires (la scène du camion !) et une magnifique photographie. Le scénario s’égare et les personnages très clichés, ont peu de liberté d’action. Le film est beaucoup trop long. Toute l’action tourne autour des rêves de Gary. Alana, elle, n’a pas de rêve, sauf celui de rencontrer un homme et qu’il plaise à sa famille. 

Cooper Hoffman, le fils de Philip Seymour Hoffman, et Alana Haim interprètent leurs rôles avec brio et leur complicité est évidente à l’écran.

Dans le même esprit, Almost Famous de Cameron Crowe, sorti en 2000, avec Kate Hudson, Patrick Fugit et Frances McDormand était beaucoup plus réussi. 

EN CE MOMENT, AU CINÉMA

 

The Tender Bar, George CLOONEY

SYNOPSIS

Le jeune J. R. Moehringer, âgé de 8 ans, grandit à Long Island, seul avec sa mère Dorothy. En cherchant son père, il va nouer des liens très forts avec les patrons d’un bar local. Ces derniers vont devenir des pères de substitution et l’accueilleront lors des moments difficiles.

 

LE FILM

C’est le film feel-good de la semaine. 

Réalisé par George Clooney dont le dernier film n’était pas vraiment un succès (The Midnight Sky sorti sur Netflix en 2020), l’adaptation de The Tender Bar: A Memoir du journaliste J. R. Moehringer est, elle totalement réussie.

Élevé seul par sa mère qui est obligée de vivre chez ses parents avec son frère et une ribambelle d’enfants, le jeune J.R (pour Junior) se cherche désespérément une figure paternelle.

Heureusement il y a son oncle Charlie, joué par Ben Affleck dans un de ses plus beaux rôles depuis Argo ou Gone Girl, patron du bar The Dickens, qui ui apprend les règles de la vie, et lui donne des livres à lire parce que dit-il, le sport, J.R n’est pas vraiment doué pour ça. 

Drôle, émouvant, la photographie est belle, l’époque saisie, et lorsque le film se termine, un sentiment de joie et de possibilité nous envahie. Tout est possible.

Avec Ben Affleck, Tye Sheridan (à l’affiche de The Card Counter de Paul Schrader en ce moment), Lily Rabe, et Daniel Ranieri.

 

EN CE MOMENT SUR AMAZON PRIME VIDEO.

 

 

The Alpinist, Peter MORTIMER

SYNOPSIS

Marc-André Leclerc grimpe seul, loin des feux de la rampe. L’esprit libre de 23 ans réalise certaines des ascensions en solo les plus audacieuses de l’histoire.

Lorsque le cinéaste Peter Mortimer rencontre un jeune grimpeur insaisissable nommé Marc-André Leclerc, une évolution de l’alpinisme solo libre se déroule. Au cours de son périple de deux ans sur les hauts sommets alpins et les chutes d’eau glacées abruptes, Peter explore le lien de Marc avec la nature, sa quête sans compromis pour l’aventure et les risques qu’il prend pour poursuivre sa passion.

 

LE FILM

Marc-André vit simplement, dans une tente avec sa petite amie, elle aussi alpiniste chevronnée, dans la forêt au pied des montagnes.

Extraordinaire au sens premier du terme, Marc-André se dévoue totalement à sa passion. Le bonheur, pour lui, c’est d’être avec celle qu’il aime au milieu des montagnes.

Filmé au plus près des escalades, certains moments de The Alpinist donnent, plus que le vertige, des frissons. Entre l’homme et la montagne, il n’y a qu’un vide, mortel. 

Humble, Marc-André se sert de son intuition pour escalader les plus grands sommets. Admiré de tous les alpinistes, des plus anciens aux plus jeunes, Marc-André ne fait qu’un avec la nature. Il escalade les montagnes de nuit à mains nues, et lorsqu’il déjeune avant une escalade, il essaie de faire un bon repas, car conscient du danger, il sait que c’est peut-être le dernier. 

Peter Mortimer a réalisé un film documentaire émouvant, beau et une véritable leçon de vie pour toutes celles et ceux qui ont une passion mais se freinent par peur de l’échec, ou du succès. 

À voir impérativement. 

 

EN CE MOMENT SUR CANAL PLUS.

 

Vigil, Tom EDGE, Isabelle SIEB & James STRONG

SYNOPSIS

La série se déroule en Écosse et dans un sous-marin lance-missiles fictif de la Royal Navy.

Amy Silva, une inspectrice écossaise est envoyée à bord d’un sous-marin nucléaire de la Royal Navy, le HMS Vigil, pour enquêter sur le décès suspect d’un membre d’équipage. Ses enquêtes, et celles de ses collègues à terre, mettent la police en conflit avec la Royal Navy et le MI5, le service de sécurité britannique.

 

LA SÉRIE

Cela faisait longtemps qu’Arte n’avait pas diffusé une série aussi prenante. Depuis The Killing, aucune n’avait réussi à me faire tenir six épisodes d’affilée !

Bien écrite, l’intrigue se déroule alternativement entre le sous-marin et sur terre.

 Les héroïnes, deux femmes détectives, Amy et Kirsten, jouées par Suranne Jones et Rose Leslie (Game of Thrones) se trouvent confrontées à des environnement hostiles, l’armée et la police, dirigés par des hommes. 

Le passé, la culpabilité, et les relations d’amour et de pouvoir entre les hommes et les femmes, mêlés à un scandale géopolitique inspiré de faits réels font de cette série une totale réussite.

 

EN CE MOMENT SUR ARTE.TV.

 

 

Vos sorties ciné de la semaine

Les meilleurs films

Scream, Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett

Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un nouveau tueur revêt le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé.

Neve Campbell (« Sidney Prescott »), Courteney Cox (« Gale Weathers ») et David Arquette (« Dewey Riley ») reprennent leurs rôles emblématiques dans Scream aux côtés de Melissa Barrera, Kyle Gallner, Mason Gooding, Mikey Madison, Dylan Minnette, Jenna Ortega, Jack Quaid, Marley Shelton, Jasmin Savoy Brown et Sonia Ammar.

 

Adieu Mr. Haffman, Fred Cavayé

Paris 1942. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, Mr Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

 

Dear Evan Hansen, Stephen Chbosky

Evan Hansen, un étudiant anxieux et isolé, est à la recherche d’une compréhension et de l’appartenance parmi le chaos et la cruauté de l’ère des réseaux sociaux. Sous peu, il embarque dans un périple de découverte de soi après qu’une lettre qu’il a rédigée pour un exercice d’écriture se retrouve entre les mains d’un couple dont le fils s’est enlevé la vie.

Plus tard (et on a hâte !)

Italian studies, de Adam Leon avec Vanessa Kirby, le 14 janvier.

 

 

17 janvier

Spencer, Pablo Larrain (Amazon prime)

En 1991, Diana s’apprête à passer les vacances de Noël avec la famille royale, consciente que son mariage avec le prince Charles est en plein effondrement. Cependant, elle est contrainte de continuer à jouer l’épouse parfaite. Pendant que tout le monde pense passer des fêtes habituelles, Diana, elle, est piégée dans un rôle et n’a plus qu’un seul objectif: se protéger et protéger ses deux fils, Harry et William.

Avec Kirsten Stewart.

 

Nightmare Alley, Guillermo del Toro, le 19 janvier

Dans les années 1940 à New York, Stanton Carlisle attire l’attention d’une voyante et de son mari mentaliste lors d’un carnaval itinérant. En utilisant des connaissances nouvellement acquises, Carlisle commence à escroquer l’élite.

Il élabore bientôt un plan pour escroquer un dangereux magnat avec l’aide d’une mystérieuse psychiatre qui pourrait être son adversaire le plus redoutable à ce jour.

 

Batman, de Matt Reeves. Avec Robert Pattinson et Zoe Kravitz.

 

Moonfall, de Roland Emmerich.

 

 

Fauda saison 4, Lior Raz & Avi Issacharoff.

 

 

Killing Eve, Laura Neal. 

 

 

The Northman, Robert Eggers

 

 

Belfast, Kenneth Brannagh

Tout comme Roma d’ Alfonso Cuarón (2018) : Kenneth Branagh s’est librement inspiré de sa propre enfance pour écrire le film. Sous la gouvernance de Margaret Thatcher, l’histoire de Buddy un petit garçon et de sa famille dans le Belfast de la fin des années 1960

 

Bel Air, Morgan Cooper

 

 

Adieu Paris,  Edouard Baer.

 

3.  

CONSEILS DES PROFESSIONNELS

SCÉNARISTES, RÉALISATRICES, ACTRICES, COMPOSITRICES, AUTEURES..

 

How to powerful describe emotions Most New Writers Struggle With Conflict — Tony DuShane

Script Analysis: “Flight” — Scene By Scene Breakdown  by Scott Myers 

The Hunt for Bible John – is this the best true-crime documentary ever made? 

Writing Goals: 2022 [Part 5] — Going Public by Scott Myers 

 

4.

VOS PROGRAMMES TV EN SOIRÉE

 

   

 

Mercredi- Wednesday

TF1: The Undoing

Arte : Mohammed Ali

 

Jeudi – Thursday

Arte : Vigil

TF1 Series : I, Robot

 

Vendredi – Friday 

Arte : Meurtres à Sandham saison 10, de Mattias Ohlsson.

Canal Plus : Invisible Man

 

Samedi – Saturday 

Arte : Enfants du soleil – Les Mayas

 

Dimanche – Sunday

France 2 : Le cas Richard Jewell

Arte : Sueurs froides

C8: Le Grand Pardon

W9 : Il était une fois dans l’Ouest

 

Lundi – Monday 

France 5 : modifie sa programmation le lundi 17 janvier à 21h00 et diffuse « Dans la chaleur de la Nuit », de Norman Jewison (1967).

Avec Sidney Poitier (Virgil Tibbs), Rod Steiger (Bill Gillespie), Warren Oates (Sam Wood)…

Dans le Mississippi des champs de coton, dans une petite bourgade sordide, Sparta, un crime vient d’être commis : un industriel sur le point de monter une usine est retrouvé mort dans la rue, assassiné. Un voyageur inconnu assis dans le hall de la gare est arrêté par l’adjoint du shérif, il est aussitôt accusé du meurtre : il est noir et a beaucoup d’argent sur lui. Après vérification de son identité, il s’avère que cet homme venu de Philadelphie est Virgil Tibbs, un officier de police de cette ville.

Canal plus : Gomorra

Arte : Mulholland Drive

W9 : Miss Peregrine et les enfants particuliers

 

Mardi – Tuesday 

Arte : Les nazis et l’argent

Canal Plus : Tokyo Shaking

 

Mercredi- Wednesday

TF1 : The Undoing

Canal Plus : Ray Donovan

Arte : Le mystère de la chambre jaune

5.

VOS PLATEFORMES

Meilleurs séries de janvier et

meilleurs films

ARTE 

 

FILM

Le Temps retrouvé, Raoul Ruiz

Scenes-de-la-vie-conjugale de Ingmar Bergman 

Winter Sleep, Nuri Bilge Ceylan

MAYA,  Mia Hansen-Løve 

Ex-otage en Syrie, un reporter de guerre français part à Goa, où il a grandi, pour se reconstruire au lendemain de sa libération… Par Mia Hansen-Love (« Bergman Island« ), une douce errance. 

 

M, Joseph Losey

Avec David Wayne (Martin W. Harrow), Howard Da Silva (Inspecteur Carney).

En Californie, un tueur d’enfants échappe à la police. La pègre locale se lance à sa poursuite… Par Joseph Losey, le remake américain du chef-d’oeuvre de Fritz Lang, « M le maudit ». Présenté dans une version restaurée.

Los Angeles, début des années 1950. Un insaisissable tueur d’enfants sévit en ville depuis plusieurs mois. Alors que la liste de ses petites victimes s’allonge, un vent de panique commence à s’emparer de la population, qui se met à suspecter chaque homme d’être l’auteur de ces crimes odieux. Sur les dents, la police multiplie quant à elle les contrôles d’identité en vain dans les bars et autres lieux de plaisir. De plus en plus inquiète pour ses affaires, que la surveillance accrue compromet dangereusement, la pègre locale décide d’arrêter elle-même le criminel…

 

SÉRIE

Les rêves brisés de l’entre deux guerres

Occupied de Jo Nesbø.

Serviteur-du-peuple

Après avoir été filmé à son insu alors qu’il critiquait avec virulence le gouvernement gangréné par une élite corrompue, un honnête professeur d’histoire accède, contre-toute attente, à la présidence de l’Ukraine.

Entre la réalité et la fiction, il n’y a qu’un pas ! Puisqu’en 2019, l’acteur principal de la série, Volodymyr Zelensky, devient à son tour le nouveau Président ukrainien.

 

Borgen

Série politique culte créée par Adam Price, Borgen retrace le combat d’une ambitieuse politicienne, Birgit Nyborg (Sidse Babett Knudsen), pour accéder au pouvoir et le garder.

Une plongée dans l’univers cannibale de la politique danoise aux côtés d’un personnage féminin d’une incroyable force et ténacité. Replay en intégralité sur arte.tv jusqu’au 31 octobre 2022.

Inside-no-9

Un sommet d’humour noir, chaque épisode ayant sa propre intrigue mais toujours marqué par la présence du chiffre 9… Inédite en France, une série acide comme un afternoon tea qui aurait mal tourné, récompensée d’une bordée de prix et qui a fait un carton d’audience au Royaume-Uni.

 

DOCUMENTAIRE

Danielle Darrieux

Marilyn Monroe

Charlie-parker-bird-songs

Pattie Smith

Chagall-entre-deux-mondes

Sous-le-soleil-menacant-de-la-californie-de-joan-didion

Afghanistan-une-feministe-face-aux-talibans

Alice-guy-l-inconnue-du-7e-art Valérie Urréa

Romans-d-amour

Omar Sharif, une vie de nomade

Agatha Christie

Olivia-de-havilland-l-insoumise de Daphné Baiwir

Augusta-victoria-derniere-imperatrice-d-allemagne de Annette von der Heyde

Josephine-baker-premiere-icone-noire de Ilana Navaro

Jessye-norman-et-kathleen-battle-chantent-des-spirituals

 

Meilleurs séries de janvier et

meilleurs films

sur NETFLIX

 

After Life, saison 3, Ricky GERVAIS, le 14 janvier.

 

 

Ozark saison 4, Bill Dubuque,le 21 janvier.

 

Munich The edge of war, adapté du roman de Robert Harris, le 21 janvier, de Christian Schwochow.

 

 

The Woman in the House Across the Street from the Girl in the Window, le 28 janvier, créée par Rachel Ramras, Hugh Davidson et Larry Dorf.

 

 

Stranger Things, la saison 4.

 

Bridgerton saison 2, 25 mars.

 

Inventing Anna, Shonda Rhimes, le 11 février.

 

 

Meilleures séries de janvier

& Meilleurs films 

sur Prime Video

 

The Green Knight, de David LOWERY, maintenant.

L’histoire de sir Gawain, le neveu téméraire et entêté du roi Arthur, qui se lance dans une quête ambitieuse. Il part confronter le chevalier vert, un mystérieux et gigantesque homme à la peau émeraude reconnu pour tester le courage des hommes.

En route, Gawain fera face à des fantômes, des géants et des voleurs qui transformeront son voyage en une profonde quête identitaire. L’ultime défi lui permettra de définir sa personnalité et de prouver sa valeur à sa famille et son royaume.

 

 

Spencer, de Pablo Larrain – 17 janvier

 

 

 

As We See It , 8 épisodes, le 21 janvier

Inspiré de la série israélienne On The Spectrum, créée par Dana Idisis et Yuval Shafferman et Grand Prix à Séries Mania en 2018, As We See It raconte le quotidien de colocataires d’une vingtaine d’années, Jack, Harrison et Violet, atteints d’autisme, entre difficulté à garder un emploi, se faire des amis un emploi, trouver l’amour… 

Au casting de la version américaine, crée par Jason Katims (Friday Night Lights ), Rick Glassman, Albert Rutecki, Sue Ann Pien… Mais aussi Joe Mantegna (Esprits criminels).

 

 

I want you back, de  Jason Orley, le 11 février.

 

 

 

Mrs Maisel saison 4, de Amy Sherman-Palladino

 

 

 

Meilleures séries de janvier

& Meilleurs films 

sur CANAL +

 

Sons of Philadelphia, de  Jérémie Guez avec Matthias Schoenaerts, Joel Kinnaman, en ce moment.

 

 

La Vie Extraordinaire de Louis Wain, de Will Sharpe avec Benedict Cumberbatch, Claire Foy, en ce moment.

 

 

 

The Invisible man, dès le  14 janvier, de Leigh Whannell avec Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen.

 

 

Raised by wolves saison 2, de Aaron Guzikowski, le 3 février.

 

 

 

Meilleures séries de janvier

& Meilleurs films 

sur Apple TV

 

 

The Tragedy of Lady MacBeth, de Joel Coen, le 14 janvier.

 

 

Suspicion, de Rob Williams,inspirée de série télévisée à suspense israélienne False Flag. La série mettra en vedette Uma Thurman. Le 4 février.

 

 

Severance, de Ben Stiller & Dan Erickson, le 18 février

 

Meilleures séries de janvier

& Meilleurs films 

sur DISNEY+

 

La Grotte, de Jimmy Chin (III) et Elizabeth Chai Vasarhelyi.

 

 

Moon Knight, de Jeremy Slater avec Oscar Isaac (Marc Spector / Moon Knight), May El Calamawy,  en février.

 

 

Kenobi, de Hossein Amini et Joby Harold (au printemps).

 

 

The Beatles get back, de Peter Jackson.

 

Et The Mandalorian saison 3,  Jon Favreau.

 

Parallèles 

La série raconte l’histoire de quatre amis – Bilal, Romane, Samuel et Victor. Leurs vies se retrouvent bouleversées lorsqu’un mystérieux événement les sépare et les propulse dans des dimensions parallèles. Ils vont tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui s’est passé. Et tenter de revenir en arrière, dans leur monde « d’avant ».

Créée par Quoc Dang Tran (Dix pour cent, Marianne), est co-écrite par Anastasia Heinzl (Au-delà des apparences) . La série est réalisée par Benjamin Rocher et Jean-Baptiste Saurel avec  Thomas Chomel.

 

 

Partager :

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes ici car vous êtes amoureux du cinéma !
Suivez movieintheair.com pour tout savoir sur l’univers du cinéma et des films que vous aimez