Suivez-moi :
Halloween

Les cinq meilleurs films de Halloween

Les cinq meilleurs films de Halloween, critiques de Tonton Manu de Thierry Dechilly et Patrick Puzenat, Julie en 12 chapitres de Joachim Trier, du film Canicule (Dry) sur Canal Plus et  des séries Invasion et You (saison 3).

VOS FILMS ET VOS SERIES DE LA SEMAINE

et LES CINQ MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

 

 

Les news films et séries

Cousteau : un documentaire pour plonger dans la vie du légendaire commandant au bonnet rouge

Liz Garbus, réalisatrice du long-métrage « Cousteau » qui sort vendredi dans les cinémas aux Etats-Unis et le mois prochain en France. 

Antoine de Caunes sera le maître de cérémonie des César 2022

Ce sera la dixième cérémonie que le comédien – réalisateur – animateur aura la charge de présenter aux téléspectateurs de Canal+

Meilleurs films de Halloween

Sur le tournage du western Rust, Dave Halls avait remis а Alec Baldwin une arme censée être vide que l’acteur avait utilisée pour répéter une scène. Un coup est parti accidentellement, tuant la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessant le réalisateur Joel Souza. 

https://www.lepoint.fr/monde/tir-mortel-d-alec-baldwin-le-passe-sombre-de-l-assistant-realisateur-26-10-2021-2449269_24.php

 

Les festivals

Fespaco

Le grand prix, l’étalon d’or de Yennenga, a été attribué au réalisateur somalien Ahmed Khadar pour son film « La femme du fossoyeur ».

 

Le Hawai’i International Film Festival (HIFF) du 4 au 28 novembre s’efforce de reconnaître les talents nouveaux et émergents, de promouvoir le développement de carrière et les collaborations originales par le biais de programmes éducatifs innovants, et de faciliter les échanges culturels dynamiques par le biais des arts cinématographiques.

 

Du 26 octobre au 2 novembre avec la projection de Introduction de Hong Sangsoo, Ours d’agent du meilleur scénario à la Berlinale.

 

  • La seconde édition de Marseille Series Stories, premier festival de séries adaptées d’oeuvres littéraires se tiendra du 18 au 21 novembre 2021.

 

HOMMAGE À  JAMES MICHAEL TYLER

 

 

HOMMAGE À MARCEL BLUWAL

Le Figaro

 

 

 

CINQ FILMS  – CINQ DÉGUISEMENTS

 

MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

SE DÉGUISER EN MOUCHE 

5. La Mouche, de David Cronenberg

Il s’agit de l’adaptation cinématographique de la nouvelle éponyme de l’auteur George Langelaan, déjà portée à l’écran dans La Mouche noire de Kurt Neumann (1958). 

Le thème de la transformation du corps humain et de la chaire se retrouvent chez David Cronenberg, dont c’est le plus gros succès commercial, et aujourd’hui devenu film culte.

C’est le son premier grand rôle de Jeff Goldblum, avant Jurassic Park de Steven Spielberg en 1993.

SUR CANAL PLUS.

 

 

MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

SE DÉGUISER EN SQUELETTE

4. L’étrange Noël de Mr Jack, de Henry Selick

Écrit par Tim Burton et interprété notamment par Chris Sarandon, Catherine O’Hara et William Hickey en version originale, le film raconte la découverte de la ville de Noël par Jack Skellington et sa tentative pour importer la fête de Noël dans la ville de Halloween.

Ce film est le développement d’un poème écrit dans les années 1980 par Tim Burton alors qu’il était animateur dans les studios Disney.

Seuls trois personnages, Jack, son chien Zéro et le père Noël, figuraient dans le texte d’origine.

Le personnage de Jack Skellington avait déjà fait une brève apparition dans le film Beetlejuice, puis refit un passage sous forme de clin d’œil dans le film James et la Pêche géante, dont Tim Burton est producteur, dans le rôle du capitaine d’un vaisseau fantôme.

Cent mille images composent le long métrage d’animation image par image en volume. Au rythme d’une semaine de travail pour une minute de film, porter l’univers de Jack et Sally à l’écran a demandé près de trois ans de travail.

SUR DISNEY PLUS

 

 

MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

3. SE DÉGUISER EN ÉCRIVAIN 

Shining, de Stanley Kubrick

Film d’horreur psychologique américano-britannique sorti en 1980, est le onzième long métrage réalisé par Stanley Kubrick, avec Jack Nicholson, Shelley Duvall et Danny Lloyd dans les rôles principaux. À la demande expresse de Kubrick, Jack Nicholson est doublé par Jean-Louis Trintignant, qui n’avait pourtant jamais fait de doublage jusqu’alors.

L’écrivain américain Stephen King (dont le roman Shining, l’enfant lumière sert de base) affirma à la fois adorer et détester l’adaptation réalisée avec la romancière Diane Johnson, leur scénario trahissant, selon lui, l’esprit du livre et les thèmes majeurs qu’il aborde, tels que la désintégration de la famille et l’alcoolisme.

Aujourd’hui considéré comme un classique du cinéma d’horreur, le film s’inscrit dans la lignée de Rosemary’s Baby ou de L’Exorciste. Il intègre trois concepts : la maison isolée et hantée, un personnage central prêt à exterminer toute sa famille et les perceptions extrasensorielles (événements présents, passés et futurs, télépathie), c’est-à-dire le shining.

Le réalisateur Martin Scorsese le classe septième parmi les onze films les plus effrayants du cinéma.

SUR CANAL PLUS.

 

 

MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

SE DÉGUISER EN EXTRA-TERRESTRE

2. Alien, de Ridley Scott

Écrit par Dan O’Bannon et sorti en 1979.

L’intrigue tourne autour de la lutte entreprise par l’équipage d’un cargo spatial face à une créature extraterrestre inconnue et agressive qui chasse les sept membres du vaisseau pour les tuer. Il remporte l’Oscar des meilleurs effets visuels et domine les Saturn Awards, remportant trois prix dont celui du Meilleur film de science-fiction.

Alien possède désormais le statut de film culte, Alien étant pour beaucoup un classique du cinéma de science-fiction ayant contribué à faire évoluer le genre.

Le film est évoqué comme étant le premier film de « science-fiction horrifique » avec une femme pour héroïne, en la personne de Ripley, Sigourney Weaver,  qui devient une figure féministe emblématique1.

Son antagoniste principal, le xénomorphe, devient l’un des monstres les plus reconnaissables du septième art, et certaines scènes du film deviennent rapidement « culte », comme la scène du chestburster.

SUR PRIME VIDEO, DISNEY PLUS, CANAL PLUS

 

 

MEILLEURS FILMS DE HALLOWEEN

SE DÉGUISER EN PRÊTRE

1. L’Exorciste, de William Friedkin

Sorti en 1973. Le thème, les aléas tragiques du tournage et de la réception par le public en ont fait un film culte.

Il s’agit de l’adaptation cinématographique du roman du même nom de 1971 écrit par William Peter Blatty. Ce livre, inspiré d’un véritable cas d’exorcisme en 1949, raconte l’histoire d’une petite fille, Regan McNeil, possédée par un démon, et des exorcistes Lankester Merrin et Damien Karras qui tentent de l’exorciser.

Le film met en vedette les acteurs Ellen Burstyn, Max von Sydow, Jason Miller et Linda Blair. Il repose sur la thématique de l’enfant démoniaque, à la suite de Rosemary’s Baby de Roman Polanski, et avant La Malédiction de Richard Donner.

L’Exorciste est l’un des films d’horreur les plus rentables de l’histoire avec 2 107 350 000 $ de recettes dans le monde entier. Il est également considéré comme un classique du cinéma d’horreur, et l’American Film Institute l’a classé 3e meilleur thriller derrière Psychose et Les Dents de la mer. Il a reçu 2 Oscars et 4 Golden Globes.

SUR CANAL PLUS.

 

 

 

ALL YOU WANT TO KNOW ABOUT CURRENT FILMS & SERIES

AU CINÉMA ET À LA MAISON

1. CRITIQUES

 

   

Tonton Manu, de Patrick Puzenat et Thierry Dechilly

Les réalisateurs Patrick Puzenat et Thierry Dechilly ont eu la chance de côtoyer Manu Dibango dit Manu pendant cinq ans sur trois continents, en parcourant presque 100 000 km. 

Le film commence à l’aube des  quatre-vingts ans de Manu Di Bango.

Entre interviews, concerts et retour aux sources, Manu Dibango sourit, blague mais lorsqu’il s’agit de musique, il est sérieux, modeste et en jazzman (même s’il s’en défend), improvise. 

Emmanuel N’Djoké Dibango, dit « Manu Digango » est né le 12 décembre 1933 à Douala, au Cameroun, où il a commencé à apprendre le chant dans une chorale et à s’initier à la musique du monde. Il avait appris la musique en empruntant un saxophone à un ami (et « je ne lui ai jamais rendu » dit-il). 

Il a été pianiste de rock pour Dick Rivers, chef d’orchestre de Nino Ferrer, a fait des tournées avec Eddy Mitchell  .Fin 1956, il décide d »aller tenter sa chance à Bruxelles. Par le biais d »un ami, il est embauché au Tabou, cabaret à la mode dans la capitale belge. Il fait la connaissance d »un mannequin, Coco, qui deviendra par la suite sa femme.

 

Soul Makossa

Ceux qui l’ont connu, Yannick Noah, qui l’appelle depuis tout petit « Tonton Manu », les grands musiciens comme Omar Sosa (qui le compare à Miles Davis) et Ray Lema au Brésil, tous l’admirent. 

Alors qu’on lui posait l’infatigable question de « Soul Makossa », et de son appropriation par Michael Jackson (tout cela s’est réglé par avocat interposé dit-il), -face B de la musique composée pour la Coupe d »Afrique des Nations, et premier disque d’or d’un artiste africain aux Etats-Unis- il préférait parler de mélanges de cultures, de tolérance et de paix. 

Il fut le premier Africain à jouer dans la célèbre salle Apollo Theatre de Harlem à New York, et revient quarante ans après jouer dans une salle comble pour sa plus grande joie. Nous voyageons ainsi de Paris, à Brazzaville, Kinshasa, Abidjan, Rio de Janeiro et un petit saut dans la Sarthe dans le village de Saint-Calais où il est arrivé tout seul au collège et retrouve ses amis d’enfance. 

Il insistait sur l’importance de la transmission de l’histoire de la culture africaine et aimait les mélanges des genres musicaux. À Rio, dans la plus belle salle, il a joué avec l’orchestre national du Brésil. 

Les images joyeuses, émouvantes, et la musique magique de Manu Dibango font de ce documentaire un petit bijou qu’il ne faut pas laisser passer. 

Manu Dibango a eu le temps de voir ce film hommage avant de mourir des suites du coronavirus, le 24 mars 2020. Le montage du film est resté tel quel.  Il disait « On arrive à poil, on part à poil, entre les deux c’est bien de s’amuser ».

Pour en savoir plus 

EN CE MOMENT AU CINÉMA (ESPACE ST MICHEL À PARIS)

 

 

Julie (en 12 chapitres), de Joachim Trier

Synopsis

Oslo, de nos jours. Julie est une jeune femme pleine de ressource, mais à 30 ans, après avoir fait une tentative en médecin, pyschologie et photographie, elle cherche encore sa voie. Bien qu’heureuse avec Aksel, un dessinateur à succès, aimant et protecteur, elle refuse l’enfant qu’il désire. Le film est découpé en 12 chapitres, un prologue et un épilogue de durées inégales, montrant la progression de la vie personnelle de l’héroïne à travers quelques événements, situations, conversations et faits marquants.

 

Le film

Le titre norvégien, Verdens verste menneske, en bokmål, qui signifie   La pire personne du monde serait peut-être plus approprié même s’il est moins vendeur.

Julie n’est pas la pire personne du monde pour les autres mais elle l’est surtout pour elle même. Elle ne sait pas ce qu’elle veut et vit dans son monde, elle change d’études comme elle change d’hommes, par ennui, un ennui qu’elle trompe dans l’alcool, les fêtes et la fuite des conflits. 

Le film commence d’ailleurs comme un Woody Allen (le couple, les amis, et du jazz pour accompagner me tout) pour ensuite se focaliser plus sur ses désirs et surtout notre époque. Joachim Trier nous parle d’écologie, d’engagement, du temps qui passe et de liberté d’expression et c’est sans doute ce thème là le plus fort, la liberté.

Sans regret, elle avance, et la femme triste qu’elle photographie sur un plateau de cinéma n’est plus, à la fin, son pendant dans la vie mais son moi d’avant. 

Malgré quelques longueurs, le film est beau et original, avec de fortes influences de Rohmer et  Woody Allen, servi par une très belle photographie et de très bons acteurs. L’actrice principale, Renate Reinsve, a, quant à elle, reçu le Prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes cette année. La bande-originale est à découvrir impérativement, composée par Ola Fløttum.

 

EN CE MOMENT AU CINÉMA

 

 

You saison 3, de Greg Berlanti et Sera Gamble

Développée par Greg Berlanti adaptation des deux premières romans de la trilogie littéraire de l’auteur américaine Caroline Kepnes qui met en scène le tueur en série, Joe Goldberg. La première saison adapte le premier roman, Parfaite, et la seconde sa suite, Les corps cachés. À partir de la troisième saison, la série met en scène une histoire inédite, n’adaptant pas le troisième roman.

Dans la saison 3, Joe s’est marié à Love, enceinte. Pour plus de calme, ils se sont installés dans une banlieue typique de Desesperate Housewives. D’ailleurs c’est un peu Desesperate You pour le couple. Joe doit faire face à la paternité, et donc tout faire pour protéger son enfant. Ils doivent aussi gérer avec le couple cliché de banlieue, Sherry, colporteuse de ragots et son mari Cary, tous deux adeptes d’échangisme. 

Mais ses pulsions sont toujours là et l’ennui les guette tous les deux. Il s’amourache d’une voisine, mais sa femme s’en aperçoit. Le couple n’arrive pas être en phase. Tous deux vont voir une psychologue, le Dr Chandra, jouée par Ayelet Zurer (Losing Alice, les Shtisel).

Mais alors que le calme revient Joe s’éprend de la bibliothécaire…

Dans cette saison qui démarre doucement mais termine en folie, les scénaristes ont dressé un portrait de notre époque contemporaine sans concession, très réaliste sur la folie, l’enfance, le couple, la parentalité, les violences faites aux femmes, l’homosexualité, les fantasmes, l’engagement, le regard des autres et la vie en cercle fermé. Les actrices et les acteurs sont effrayants de crédibilité. 

You a été renouvelée pour une quatrième saison.

 

EN CE MOMENT SUR NETFLIX

H24, de Nathalie Masduraud & Valérie Urrea

Inspirée de faits réels, H24 – 24 heures dans la vie d’une femme est une série manifeste qui rend compte des violences faites aux femmes au quotidien. Sur une idée originale de Nathalie Masduraud et Valérie Urrea (Focus Iran – L’audace au premier plan, Pornotropic – Marguerite Duras et l’illusion coloniale…) qui composent ici leur première fiction, la série propose 24 films courts audacieux, d’après les textes de 24 autrices européennes, interprétés par 24 actrices d’exception. Une diversité de voix et de talents, dans une collection forte et engagée.

 

EN CE MOMENT SUR ARTE

Invasion, de Simon Kingberg.

 Le scénario de Simon Kinberg et de David Weil,

Nous suivons des personnages aux quatre coins du monde: un shérif dans une petite bourgade américaine au Texas qui prend sa retraite, une ingénieur de la Jasa (équivalent de la Nasa américaine) au Japon, une mère de famille et ses enfants, un jeune lycéen anglais et un soldat américain déployé en Afghanistan. 

Tous vivent des événements difficiles dans leur vie privé en même temps que se produisent des phénomènes étranges…

Les trois premiers épisodes sont très bons et montent en puissance. La photographie est sublime. réalisation de Jakob Verbruggen a réalisé les épisodes 1 et 2)et de Jamie Payne l’épisode 3.

À voir donc.

Avec Golshifteh Farahani, Shiori Kutsuna, Shamier Anderson et Sam Neill.

 

EN CE MOMENT SUR APPLE TV

Canicule, de Robert Connolly

Synopsis

En Australie, l’inspecteur de la police fédérale Aaron Falk est de retour dans sa ville natale, qu’il avait quittée vingt ans plus tôt, pour assister aux funérailles d’un ami d’enfance, Luke. Celui-ci aurait tué sa femme et leur enfant avant de se suicider, désespéré par la sécheresse qui frappe la région depuis des années. Aaron peine à croire que cela est la véritable raison de ces morts et débute une enquête.

Il ravive aussi de vieilles blessures, liées à la mort de la jeune Ellie Deacon,  des années plus tôt. Aaron pense que les deux crimes sont liés.

 

Le film

Adaptation du roman à succès de l’écrivaine Jane Harper, Canicule se passe en Australie, pendant une période d’extrême sécheresse dans une petite ville où tout se sait mais rien n’est dit.

Entre enquête et flashback, ce polar s’intéresse plus au héros qu’à l’enquête en elle-même. La photographie est magnifique. Eric Bana sait incarner cet homme tourmenté qui ne laisse rien paraître de ses angoisses malgré des émotions qui oscillent entre une colère froide et une grande tristesse.

 

 

EN CE MOMENT SUR CANAL PLUS

 

 

2. MES CONSEILS  CINÉMA

 

27 octobre:

The French Dispatch, de Wes Anderson

 

 

Pig, de Michael Sarnoski

Robin « Rob » Feld est un ancien chef cuisinier de Portland devenu un chasseur de truffes solitaire. Vivant dans une cabane au fin fond des forêts de l’Oregon, il chasse les truffes avec l’aide de son précieux cochon fourrager. Il vend les truffes à Amir, un jeune fournisseur inexpérimenté d’ingrédients de luxe pour les restaurants haut de gamme. Une nuit, Rob est agressé par des inconnus qui lui volent également son cochon.

 

 

Las ninas de Pilar Palomero. Avec Andrea Fandos, Natalia de Molina.

À Saragosse en 1992, Celia a 11 ans. Elle vit seule avec sa mère, jeune veuve, et va au collège chez les sœurs. L’arrivée d’une nouvelle élève va changer son adolescence.

35e cérémonie des Goyas :4 Goyas:  meilleure actrice dans un second rôle pour Natalia de Molina, meilleur montage, meilleure chanson originale, meilleure direction artistique, meilleurs costumes

 

 

Last night in Soho, par  Edgar Wright

 

 

Plus tard (et on a hâte !)

Le 3 novembre, Many Saints of Newark L’ascension de Tony Soprano

 

 

Agnes, de Mickey Reece

 

 

Princesse Dragon, le 15 décembre au cinéma par Totankama et JJ Denis.

 

 

Batman, de Matt Reeves. Avec Robert Pattinson et Zoe Kravitz.

 

 

Sos fantôme L’Héritage, de Jason Reitman

Avec Paul Rudd, Carrie Coon, Mckenna Grace, Finn Wolfhard, Bill Murray, Sigourney Weaver, Dan Aykroyd.

Une jeune fille qui va bien, premier film réalisé par Sandrine Kiberlain, avec Rebecca Marder, Anthony Bajon, Sandrine Kiberlain

 

L’événement, de Audrey Diwan

 

Licorice Pizza,  le 26 novembre, de Paul Thomas Anderson.

Dans la vallée de San Fernando dans les années 1970, divers personnages se croisent : un lycéen jeune acteur à succès (Cooper Hoffman), le politicien Joel Wachs candidat aux élections (Benny Safdie) ainsi qu’un producteur et cinéaste de la vieille école (Bradley Cooper).

 

 

3.  

CONSEILS DES PROFESSIONNELS

SCÉNARISTES, RÉALISATRICES, ACTRICES, COMPOSITRICES, AUTEURES…

 

4 Horror Classics From Cinema’s Early Days  by James Gordon 

2021 Scene-Writing Challenge. Write some scenes. Win a great prize.  by Scott Myers 

Does A Writer Begin With An Original Idea Or An Audience? — Van Ditthavong | by FilmCourage.com

How They Write A Script: Terry Southern  by Scott Myers 

4.

VOS PROGRAMMES TV EN SOIRÉE

Les séries et les cinq meilleurs films de Halloween

             meilleurs films de Halloween   meilleurs films de Halloween meilleurs films de Halloween  meilleurs films de Halloween 

 

 

Mercredi- Wednesday

Arte : La fille de Brest, de Emmanuelle Bercot

 

Jeudi – Thursday

Arte : Hierro, de Jorge Coira (deux saisons disponibles sur arte.tv)

Sur l’île d’El Hierro, aux Canaries, la pugnace juge Candela se confronte à d’explosifs trafics de drogue et à des affaires familiales complexes. Le duo détonant que forme la juge avec le trafiquant Díaz est de retour pour une nouvelle saison.

Canal Plus : American crime story: impeachment

TFX: Troie

TF1 Series : Gremlins

 

Vendredi – Friday

Canal Plus: J’accuse

Arte : Si tu vois ma mère de Nathanaël Guedj

Chérie 25: L’homme qui voulait vivre sa vie

 

Samedi – Saturday

Arte : L’ARN messager : une révolution médicale

Chérie 25: Atlantic Crossing: Liaison Royale

 

Dimanche – Sunday

France 2 : Ad Astra

Arte : Le Train de Pierre Granier-Deferre

 

Lundi – Monday

C8 : Premier Contact

Arte :Mort à Venise

 

Mardi – Tuesday 

Canal Plus : Mon année à New York

Arte : Wirecard

TFX: Mamma mia : here we go again

 

Mercredi- Wednesday

France 2 : Germinal

Arte : L’amour est un crime parfait de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu

5.

VOS PLATEFORMES

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

ARTE 

meilleurs films de Halloween

FILM

Dogman de Matteo Garrone : en ce moment

Par loyauté et faiblesse, un toiletteur pour chiens sous l’emprise d’un ami caïd perd tout… Une fable cruelle et incisive sur la perte d’humanité dans un monde en déshérence, par Matteo Garrone, le réalisateur de « Gomorra ».

Parole-donnee film dramatique brésilien réalisé par Anselmo Duarte, sorti en 1962, et adapté de la pièce éponyme de Alfredo Dias Gomes.

 

SÉRIE

Happiness

Téhéran, aujourd’hui. Shadi a 17 ans. Dans la vie, Shadi aime écouter de la musique en bas des blocks avec sa meilleure amie Ferial. Sauf que bientôt, elle doit déménager en France, loin de tout ce qu’elle a toujours connu. Shadi commence à se poser des questions, cette immigration est-ce vraiment ce qu’elle veut ? Pour le savoir, elle va partir à la rencontre de l’Iran.

Hopeville

Dans une petite ville poussiéreuse d’Afrique du Sud, un homme en quête de rédemption tente, en même temps qu’il restaure une piscine municipale laissée à l’abandon, de reconstruire une relation avec son fils qu’il avait abandonné. Une feel good série à l’humour corrosif qui dénonce les maux de la société sud-africaine autant qu’elle démontre sa capacité de résistance.

 

DOCUMENTAIRE

Diana Ross suprême diva

Kreatur: le magazine des combats féministes

Santé : les femmes sont-elles discriminées ?

Claudia Cardinale de Emmanuelle Nobecourt

 

La Cinémathèque Française

 

Programme de John Sayles

Exposition Dino Risi du 2 septembre au 27 octobre.

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

sur NETFLIX

 

La princesse de Chicago, de Mike Rohl, le 18 novembre

 

Hellbound, de Yeon Sang-ho, le 19 novembre

 

Red Notice, de Rawson Marshall Thurber.

Dwayne Johnson, Ryan Reynolds, et Gal Gadot, le 12 novembre

 

Bruised, de et avec Halle Berry , le 24 novembre.

Jackie Justice (Halle Berry) est une combattante d’arts martiaux mixtes qui a quitté le sport en disgrâce.

Alors qu’elle n’a pas de chance et que la rage et le regret couvent des années après son dernier combat, son manager et petit ami Desi (Adan Canto) l’incite à participer à un combat clandestin brutal et attire l’attention d’un promoteur de ligue de combat (Shamier Anderson) qui promet à Jackie un retour dans l’octogone.

Mais le chemin de la rédemption devient étonnamment personnel lorsque Manny (Danny Boyd Jr.), le fils qu’elle a abandonné alors qu’il était bébé, se présente sur le pas de sa porte.

BRUISED marque les débuts de la réalisatrice Halle Berry, lauréate d’un Oscar, et met également en vedette Adriane Lenox, Sheila Atim, Valentina Shevchenko et Stephen McKinley Henderson

 

Dès le 24 novembre: RobinRobin

A boy called Christmas, de Gil Kenan, dès le 24 novembre

Ozark, la saison 4

 

Stranger Things, la saison 4

 

Emily in Paris saison 2, en décembre

 

Cowboy Bebop, le 19 novembre

 

The Lost Daughter, le 31 décembre

Réalisé et écrit par Maggie Gyllenhaal, le film est interprété par Olivia Colman, Jessie Buckley, Dakota Johnson, Ed Harris, Peter Sarsgaard, Dagmara Dominczyk et Paul Mescal.

 

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

sur Prime Video

 

Orelsan, Montre jamais ça à personne, en ce moment.

 

 

The wheel of the time, inspiré des romans de l’écrivain américain Robert Jordan.

Créée par Rafe Judkins avec Rosamund Pike. Dès le 19 novembre.

La Roue du Temps suit Moiraine, un membre de la puissante organisation féminine de channelers (détentrices de magie) appelée Aes Sedai, qui prend un groupe de cinq jeunes originaire d’un petit village à la suite d’une attaque des forces du Ténébreux, une entité maléfique malveillante qui cherche à détruire la Trame (existence).

Parmi ces cinq, elle pense que l’un pourrait être la réincarnation du Dragon, un héros ancien et un puissant channeler qui est prophétisé pour sauver le monde ou le détruire.

 

 

The Electrical Life of Louis Wain, le 5 novembre. De Will Sharpe, d’après l’histoire écrite par Simon Stephenson, et le scénario de Stephenson & Sharpe.

Avec Benedict Cumberbatch, Claire Foy, Andrea Riseborough, Sharon Rooney et Toby Jones.

Le film raconte la vie de l’artiste Louis Wain.

 

 

Being the Ricardos, de Aaron Sorkin, avec Nicole Kidman et Javier Bardem et JK Simmons, le 21 décembre.

Lucille Ball (Nicole Kidman) et Desi Arnaz (Javier Bardem) sont menacés par des accusations personnelles choquantes, un dénigrement politique et des tabous culturels.

Un aperçu révélateur de la relation romantique et professionnelle complexe du couple, le film emmène les spectateurs dans la salle des auteurs, sur les plateaux de tournage et derrière les portes closes avec Ball et Arnaz pendant une semaine de production critique de leur sitcom révolutionnaire « I Love Lucy ».

 

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

sur CANAL +

 

L’enfer sous terre, de  JP Watts, en ce moment

 

 

The dead don’t die, de Jim Jarmush, en ce moment

 

J’accuse,  de Roman Polanski, le 29 octobre.

 

Minamata, le 26 octobre avec Johnny Depp, Bill Nighy, 

 

 

Impeachment American Crime Story, le 28 octobre

Sarah Paulson dans le rôle de Linda Tripp et Beanie Feldstein dans celui de Monica Lewinsky. 

Impeachment : American Crime Story examine la crise nationale qui a conduit à la première mise en accusation d’un président américain depuis plus d’un siècle, à travers les yeux des femmes au centre des événements : Monica Lewinsky, Linda Tripp et Paula Jones. Toutes trois ont été propulsées sous les feux de la rampe à une époque de rancœur partisane corrosive, d’évolution de la politique sexuelle et de changement du paysage médiatique.

 

My Salinger year, le 2 novembre de Philippe Falardeau

Avec Margaret Qualley, Sigourney Weaver et Douglas Booth.

New York dans les années 90 : Après avoir abandonné ses études supérieures pour poursuivre son rêve de devenir écrivain, Joanna (Margaret Qualley) est engagée comme assistante de Margaret (Sigourney Weaver), l’agent littéraire stoïque et vieux jeu de J. D. Salinger.

Oscillant entre la pauvreté et le glamour, elle passe ses journées dans un bureau cossu et lambrissé – et ses nuits dans un appartement sans lavabo de Brooklyn avec son petit ami socialiste.

La tâche principale de Joanna est de traiter le volumineux courrier des fans de Salinger, mais à la lecture des lettres déchirantes provenant du monde entier, elle hésite à envoyer la lettre standard impersonnelle de l’agence et commence impulsivement à personnaliser les réponses. Les résultats sont à la fois humoristiques et émouvants, car Joanna, tout en utilisant la voix du grand écrivain, commence à découvrir la sienne.

 

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

SUR STARZ

 

Doctor Death, par le créateur de la série Patrick Macmanus avec Joshua Jackson, Alec Baldwin et Christian Slater, en ce moment.

 

 

BMF, en ce moment.

 

The great saison 2, dès le 19 novembre.

 

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

sur Apple TV

 

Dr Brain, de Kim Jee-Woon: Série coréenne ​avec Lee Sun Kyun (Parasite ), dès le 4 novembre.

 

 

Swagger de Kevin Durant et Reggie Rock Bythewood.

Inspiré par les expériences de la superstar de la NBA Kevin Durant.
« Swagger » explore le monde du basket-ball chez les jeunes, et les joueurs, leurs familles et les entraîneurs qui marchent sur la fine ligne entre rêves et ambition, et opportunisme et corruption. En dehors du terrain, la série révèle ce que c’est que de grandir en Amérique…

 

Finch, de Miguel Sapochnik, attendu le 5 novembre, avec Tom Hanks.

 

 

The Shrink next door, inspirée du podcast du même nom de Joe Nocera, et inspirée de faits réels. Le 12 novembre.

 

 

The Tragedy of Lady MacBeth, de Joel Coen, le 25 décembre

 

Les cinq meilleurs films de Halloween et vos séries

sur DISNEY+

 

It’s time to Hallostream

Dopesick, de Danny Strong avec Michael Keaton, le 12 novembre.

 

Olaf, le 12 novembre.

 

Hawkeye, le 24 novembre, de Jonathan Igla

 

Encanto de Byron Howard, Jared Bush & Charise Castro Smith. Le 24 novembre

 

 

Parallèles

La série raconte l’histoire de quatre amis – Bilal, Romane, Samuel et Victor. Leurs vies se retrouvent bouleversées lorsqu’un mystérieux événement les sépare et les propulse dans des dimensions parallèles. Ils vont tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui s’est passé. Et tenter de revenir en arrière, dans leur monde « d’avant ».

Créée par Quoc Dang Tran (Dix pour cent, Marianne), est co-écrite par Anastasia Heinzl (Au-delà des apparences) . La série est réalisée par Benjamin Rocher et Jean-Baptiste Saurel avec  Thomas Chomel.

 

Partager :

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes ici car vous êtes amoureux du cinéma !
Suivez movieintheair.com pour tout savoir sur l’univers du cinéma et des films que vous aimez