Suivez-moi :
les films à voir

Quels sont les films à voir ?

Les films à voir et les séries de votre semaine, dès le 15 septembre.

Sur le blog bilingue Movieintheair, je fais pour vous une revue de presse tous les mercredis et garde le meilleur de l’actualité audiovisuelle nationale et internationale. Vous trouverez aussi bandes annonces, hommages, critiques de films, de séries, programmes tv et conseils des pros du cinéma.

Au cinéma et à la maison,

les films à voir et vos séries

 

NEWS

Onze films sur le 11 septembre

 

Un documentaire sur Oscar Peterson de Barry Avrich, Black+White présenté au Festival de Toronto.

 

 

 

LA MOSTRA DE VENISE

LES RÉCOMPENSES

La réalisatrice française Audrey Diwan remporte le Lion d’or pour son film « L’Evénement » sur une jeune femme qui avorte clandestinement. Cette récompense lui a été décernée à l’unanimité par le jury présidé par le réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho (Parasite). 

Adapté du récit autobiographique éponyme de la romancière Annie Ernaux, se déroule dans la France des années 1960, avant la légalisation de l’avortement.

 

L’actrice espagnole Penélope Cruz a quant à elle reçu le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans « Mères parallèles » de Pedro Almodovar.

L’acteur philippin John Arcilla, star dans son pays, a remporté le prix d’interprétation masculine pour son rôle de journaliste confronté aux « fake news » et à la corruption dans On the Job 2 : The Missing 8, un film fleuve d’Erik Matti de trois heures et demie.

Bien que présenté en tant que long-métrage en compétition à Venise, le film sera découpé en une mini-série pour la chaîne de télévision américaine HBO. Ce film est une suite de On the Job (2013), toujours du réalisateur Erik Matti, qui avait remporté un immense succès aux Philippines en racontant comment le gouvernement avait utilisé des détenus pour commettre des assassinats.

 

Deux films ont remporté des prix qui seront diffusés sur Netflix.

Prix : Lion d’argent – Grand Prix du jury : La Main de Dieu, de Paolo Sorrentino (sur Netflix bientôt)

Lion d’argent – Prix de la meilleure réalisation : La Pouvoir du chien, de Jane Campion (sur Netflix bientôt)

Le Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin : Filippo Scotti, pour son rôle dans La Main de Dieu, de Paolo Sorrentino

Prix spécial du jury : Il Buco, de Michelangelo Frammartino

Le Prix du meilleur scénario : Maggie Gyllenhaal, pour The Lost Daughter

 

 

FESTIVAL DE DEAUVILLE

Le Grand Prix est attribué au film « Down with the king ». Le comédien américain Michael Shannon a reçu le prix du Deauville Talent Award 2021.

Le Prix du jury : Pleasure, de Ninja Thyberg.

Prix Fon­da­tion Louis Roe­de­rer de la Révé­la­tion : John And The Hole, de Pascual Sisto.

Le Prix du Public de la Ville de Deauville : Blue Bayou, de Justin Chon.

Prix d’Ornano-Valenti : Les Magnétiques, de Vincent Maël Cardona.

Le Jury de la Cri­tique, com­po­sé de 5 jour­na­listes, a décer­né son Prix à : Red Rocket de Sean Baker

 

 

  • Cette semaine, vous pouvez voir un film entier d’Amichai Greenberg: 60 min TV drama « Vice Versa », une histoire d’amour poétique, diffusée pour la première fois à la télévision israélienne en 2015 et disponible gratuitement sur sa chaîne Youtube.

 

 

  • La bande-annonce de Matrix Resurrections est enfin sortie ! Le film sortira le 22 décembre.

 

 

FESTIVALS

La 32e édition du festival du film britannique de Dinard, qui aura lieu du 29 septembre au 3 octobre 2021, se dévoile avec une partie du jury et 54 films sélectionnés.

 

 

 

 

 

 

  • FESTIVAL DU CINÉMA ISRAÉLIEN DE PARIS : DU 4 AU 11 OCTOBRE 2021 !

TOUT LE PROGRAMME ICI

 

God of The Piano, de Itay Val y sera projeté en présence de l’actrice le 7 octobre.

 

 

  • La seconde édition de Marseille Series Stories, premier festival de séries adaptées d’oeuvres littéraires se tiendra du 18 au 21 novembre 2021.

 

1

CRITIQUES

Les films à voir

 

les films à voir

Boîte Noire, de Yann Gozlan

 

Synopsis

Mathieu Vasseur est un agent du Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA). Il est chargé d’enquêter sur un accident aérien exceptionnel et sans précédent : le crash d’un vol Dubaï-Paris dans les Alpes ayant fait près de 300 victimes. Les raisons de la catastrophe sont inconnues. Mathieu va donc étudier et analyser minutieusement les boîtes noires de l’appareil. Il ignore que cette enquête va le mener très loin.

 

Le film

Passionnant thriller même si le scénario est peu plausible, Boîte Noire, nous plonge dans un univers que, pour la plupart d’entre nous, ne connaissons pas du tout et la fascination pour ce milieu de l’aviation et du son joue pour beaucoup dans la réussite du film.

Car si l’intrigue laisse parfois à désirer, Pierre Niney porte le film. Il joue la paranoïa de façon magistrale et parvient ainsi à distiller le doute dans l’esprit du spectateur.

Hélas, j’ai trouvé la fin un peu décevante par rapport au reste du film.

 

Anecdotes

Pour préparer au mieux son rôle, Pierre Niney a côtoyé plusieurs semaines des agents du BEA : « Là-bas, j’ai fini par trouver un enquêteur au profil similaire à celui de Mathieu. À partir de là, comme souvent, j’ai fait une sorte de travail journalistique : je l’ai suivi, je lui ai parlé et lui ai demandé l’autorisation de le filmer pour pouvoir m’inspirer de ses gestes, sa façon de travailler, sa rapidité d’exécutions clavier. Le métier d’acousticien est très technique, c’était important de pouvoir reproduire les choses assez précisément ».

Le réalisateur Yann Gozlan est un passionné d’aviation civile. Il a déclaré : »Cet univers, à mes yeux formidablement cinégénique, aux enjeux financiers colossaux, où se côtoient des intérêts divergents (avionneurs, compagnies aériennes, pilotes…), me semblait être un cadre original et passionnant pour un film ».

 

Au cinéma en ce moment.

 

 

les films à voir

La nuit des rois, de Philippe  Lacôte

 

Synopsis

La MACA, la prison d’Abidjan, l’une des plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest.

Vieillissant et malade, le détenu Barbe Noire est un caïd de plus en plus contesté. Pour conserver son pouvoir, il renoue avec la tradition de “Roman”, un rituel qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit.

Un jeune pickpocket est désigné. Or “Roman” ne sait pas raconter, mais il est hanté par une seule histoire : celle de Zama King, une légende urbaine qu’il commence à relater (et à inventer) pendant plusieurs heures, au péril de sa vie…

 

Le film

La Nuit des Rois est un film puissant qui nous lie directement à la nature si présente en Afrique de l’Ouest et à l’histoire, les contes, la tradition orale  chère aux griots de Côte d’Ivoire.

Le rythme est assez lent au début mais dès que le jeune « Roman » se met à parler, nous devenons aussi fascinés que les autres prisonniers.

Le récit porte sur l’histoire de la colonisation, les royaumes, les présidents, la guerre et la corruption qui donnèrent naissance aux microbes (appelés ainsi en référence à La Cité de Dieu de Fernando Meirelles et Kátia Lund). Zama King fut l’un des leurs et il a réellement existé et fut lynché par la population à force d’avoir pillé et tué en bandes.

Dans la prison de Macca, le personnel a abdiqué. C’est d’ailleurs « la seule prison gouvernée par un prisonnier ».  Rien n’est drôle dans cette histoire grave, dure sur les conditions de vie de prisonniers  abandonnés aux luttes internes des prisonniers qui espèrent récupérer le pouvoir du roi en passe de mourir et les trafics multiples typiques des prisons.

 

La nature omniprésente

La lune, les animaux, la nature est présente tout le long du récit de « Roman ». Les acteurs sont incroyables de beauté, à la fois dans l’expression des visages mais aussi des corps car les scènes sont toutes très chorégraphiées.

Les acteurs Bakary Koné, Steve Tientcheu, Digbeu Jean Cyrille et Denis Lavant (un petit rôle mais crucial pour le déroulement de l’histoire) forment le casting impeccable de cette histoire originale.

La Nuit des Rois évoque bien sûr la pièce de Shakespeare qui parle d’amour mais aussi de travestissement, suggéré dans le film par un des personnages qui se déguise en femme.

Présenté à la 77e Mostra de Venise, aux Oscars 2020 et dans de nombreux festivals internationaux, La Nuit des Rois a reçu le Prix Valois de la mise en scène et de la musique au Festival du film francophone d’Angoulême.

 

Au cinéma en ce moment.

 

 

les films à voir

Free Guy, de Shawn Levy

Scénario  Matt Lieberman et Zak Penn

 

Synopsis

Dans le jeu vidéo Free City, Guy est un personnage non-joueur employé dans une banque. Sa vie est réglée et il fait chaque jour la même chose, encore et encore. Jusqu’au jour où il rencontre la belle Molotov Girl.

Celle-ci est l’avatar de Millie, une programmeuse qui cherche à prouver que le créateur de Free City, Antwan, a volé le code qu’elle avait développé avec son ami Keys.

Aux côtés de Molotov Girl, Guy va prendre conscience de ce qu’il est. Il va dépasser sa condition de simple personnage non-joueur et devenir une célébrité des réseaux sociaux. Mais Antwan ne va pas se laisser faire

 

Le film

Réalisateur de Treize à la douzaine, La nuit au Musée, qui ne sont pas, loin de là mes films préférés, Shawn Levy a réussi un mélange explosif d’humour et de jeux vidéos accompagné d’une bande originale d’enfer!

Cette histoire qui navigue entre Truman Show (il y a un petit côté Jim Carrey dans ce Ryan Reynolds là) et Ready Player One pour le côté jeu vidéo est un pur régal.

Ryan Reynolds et Jodie Comer s’en donnent à coeur joie et le metteur en scène aussi, qui n’a pas hésité à multiplier toutes les références des films des années 80.

Free Guy passait encore au Publicis il y a peu. Ne le ratez pas.

.

Au cinéma en ce moment.

 

 

les films à voir

L’État du Texas contre Melissa, de Sabrina Van Tassel

 

Synopsis

Le documentaire suit le cas de Melissa Lucio, une femme texane qui a été la première femme d’origine hispanique au Texas à être condamnée à mort.

Le film

Vu en avant-première au cinéma Le Balzac et en présence de la réalisatrice, j’ai découvert l’histoire de cette femme, une histoire terrible faite d’injustices et de violence.

Pendant presque trois ans, la réalisatrice Sabrina Van Tassel a recueilli tous le témoignages et reconstitué toute l’histoire de cette erreur judiciaire.

Nous suivons comme lors d’un thriller, les éléments de l’enquête qui ont abouti à sa condamnation à mort s’effondrer comme un château de cartes.

Le système judiciaire texan est sans pitié (les procureurs sont élus aux résultats), parfois corrompus (comme ce fut le cas et de l’avocat et du procureur dans son dossier). Melissa Lucio a en effet gagné au bout du troisième appel au vu des éléments faussés de son procès et de ses aveuxs mais l’État du Texas a fait appel contre elle et elle est de nouveau condamnée à mort.

Une histoire de souffrance

Nous entendons les témoignages de la famille de Melissa, sa souffrance et son impuissance face à un système judiciaire qui broie tout sur son passage.

Toute sa vie, Melissa Lucio, fut victime de violences commises par les hommes, qu’il s’agisse de violences sexuelles, dès l’enfance, violences conjugales puis de violence judiciaire.  Elle a quitté son foyer à seize ans pour échapper aux abus sexuels répétés dans sa famille.

Pour agir, vous pouvez y contribuer en allant voir le film, ou vous servir du #SaveMelissaLucio ou encore signer cette pétition et en la partageant le plus possible.

 

Au cinéma dès aujourd’hui.

 

 

les films à voir

Dune, de Denis Villeneuve.

 

Synopsis

Le film Dune réalisé par Denis Villeneuve est une adaptation de la première partie du roman de Frank Herbert.

En l’an 10191,  le Duc Leto Atréides reçoit de l’Empereur le fief de la très profitable et très dangereuse planète désertique Arrakis. Également connue sous le nom de « Dune », cette planète est la seule source de la substance la plus précieuse de l’Imperium, « l’Épice », une drogue qui prolonge la vie humaine, immunise contre les poisons et procure des facultés mentales surhumaines. L’Épice rend notamment possible la navigation interstellaire, base de toute l’économie impériale.

 

Bien que Leto sache que cette opportunité est un piège complexe tendu par ses ennemis, il emmène avec lui sa concubine Bene Gesserit, dame Jessica, son jeune fils et héritier Paul et ses soldats les plus fiables sur Arrakis. Leto prend le contrôle de l’extraction d’Épice, rendue périlleuse par la présence de vers de sable géants qui attaquent toute source de vibrations. 

Mais, après une trahison amère, Paul et Jessica arrivent jusqu’aux Fremen, le peuple autochtone d’Arrakis qui vit dans le désert profond de la planète. 

Les Fremen sont dans l’attente du Mahdi, le messie qui suscitera le jihad et les libérera de l’oppression de l’Imperium.

 

Le film

Denis Villeneuve, le réalisateur de « Blade Runner 2049″, « Sicario », « Enemy », « Premier Contact » est fasciné depuis toujours par le roman de Frank Herbert.

Pour tourner la première partie de cette histoire,  il a pu bénéficier d’un budget de 165 millions de dollars afin de reconstituer des plateaux entiers pour que les images paraissent plus vraies à l’écran.

Dune prend son temps. Denis Villeneuve pose les décors et les personnages, grandioses. Les vaisseaux spatiaux, les vers de sable, les différents pouvoirs des peuples nous transportent littéralement dans un autre monde. Certaines scènes sont à couper le souffle.

L’histoire n’omet rien.

Les Atréides savent mieux se battre que les autres mais parlent aussi un langage des signes pratique en cas de danger. Oscar Isaac est magnifique en Leto,  duc trahi.
On observe bien sûr des similitudes avec Star Wars, qui s’est inspiré de Dune, dont le pouvoir des Bene Gesserit transmis de mère en fille et  dans Dune de Jessica à Paul rappelle l’utilisation de la force présent dans Star Wars ensuite.
Paul le fils héritier, joué par un Thimotée Chalamet plus habité que jamais, possède une partie des pouvoirs transmis par sa mère Jessica dans l’illégalité, jouée par Rebecca Ferguson qui rappelle la fragilité et la force de Michelle Pfeiffer.  Les scènes entre Paul et sa mère sont très crédibles et souvent très émouvantes.

 

Des sujets d’actualité

Il est également question d’écologie et d’autonomie des peuples, les Fremen, en harmonie avec leur environnement ont appris à le dominer et à l’utiliser contre leurs ennemis. Le destin de Paul est tout tracé. Il doit les aider, ses rêves sont en réalité des visions auxquelles il ne peut renoncer.

Nous voyons très peu l’actrice Zendaya, dont le rôle est plus important  dans la seconde partie.

L’esthétique est partout sublime, qu’il s’agisse des décors, des costumes ou des maquillages.

La musique de Hans Zimmer si elle paraît parfois trop forte nous plonge totalement dans cette épopée sidérale.

 

À voir bien sûr !

 

Au cinéma dès aujourd’hui. 

 

 

les films à voir

Scenes from a marriage, HBO series, de Hagai Levi

 (The Affair, Be Tipul-En Thérapie- Our Boys)

 

Synopsis

Jonathan (Oscar Isaac) et Mira (Jessica Chastain) répondent à une étude que réalise leur babysitter sur le couple. Peu à peu, le passé resurgit et les non dits commencent à être verbalisés.

 

La série

Adapté du long métrage éponyme réalisé par Ingmar Bergamn, portée par Liv Ullmann et Erland Josephson, Hagai Levi (découvrez le podcast sur lui sur toutes les plateformes) a réalisé cette adaptation à la demande de Daniel Bergman, son fils.

La complicité d‘Oscar Isaac et de Jessica Chastain est impressionnante et le premier épisode disponible en ce moment sur Canal Plus laisse présager d’une suite à la hauteur.

Et je ne suis pas surprise. Hagai Levi réussit tout ce qu’il réalise.

 

EN CE MOMENT SUR CANAL PLUS.

 

 

les films à voir

The Song of Names, de François Girard

Scénario de Jeffrey Caine.

 

Synopsis

À Londres, un jeune virtuose polonais d’origine juive est recueilli par la famille d’un jeune garçon du même âge. Les deux enfants se lient rapidement d’amitié. Or, la Seconde Guerre mondiale vient d’éclater. Un jour, juste avant un concert, Dovidl disparaît sans laisser de traces. Des décennies plus tard, Martin décide de rechercher son ami.

 

Le film

L’histoire commence au moment du concert. Puis le flash back commence et l’amitié entre les deux garçons nouée en pleine période de guerre, à un moment où les liens qui se nouent sont encore plus forts que dans des circonstances habituelles.

Les deux enfants joués par Misha Handley et Luke Doyle sont tous les deux prodigieux.

Le personnage de Martin (Tim Roth) qui cherche à tout prix à retrouver Dovidl (Clive Owen) lorsqu’il est adulte est à la fois touchant. C’est par son regard et ses doutes que le réalisateur nous emmène. Ce sera un voyage au coeur de la mémoire, de la musique et d’une amitié plus forte que l’amour.

 

En ce moment sur Canal Plus.

 

2.

MES CONSEILS  CINÉMA

 

 

Dès aujourd’hui, les films à voir

Summertime, par Carlos Lopez Estrada. Il s’agit de son second long métrage. Carlos Lopez Estrada s’est distingué depuis Summertime en réalisant le film d’animation Raya et le dernier dragon. Summertime a été dévoilé l’an passé à Sundance et a fait sa première française au Festival de La Roche-Sur-Yon où il a reçu le prix du public.

Synopsis

Au cours d’une chaude journée d’été à Los Angeles, les vies de 25 jeunes de Los Angeles se croisent. Un guitariste en roller, un tagueur, deux rappeurs en herbe, un employé de fast-food exaspéré, un chauffeur de limousine – leurs histoires se mélangent. À travers la poésie, ils expriment la vie, l’amour, le chagrin, la famille, la maison et la peur. 

 

 

L’Affaire collective, de Alexander Nanau.

 

 

Le Genou d’Ahed, de Nadav Lapid, Prix du Jury au Festival de Cannes cette année.

Ahed fait référence à Ahed Tamini, une adolescente palestinienne contestataire. Un film sur la censure.

 

 

Blue Bayou, de Justin Chon.

 

 

9 jours à Raqqa, de Xavier de Lausanne (en salle depuis le 8 septembre)

Leïla Mustapha est à 30 ans la nouvelle maire Kurde de Raqqa en Syrie. Ingénieure en génie civil et chargée de la reconstruction de l’ancienne capitale de Daech, elle doit réconcilier la population et arriver à faire vivre la démocratie.

 

 

À partir du 22 septembre

La voix d’Aïda, de Jasmila Žbanić .

 

 

Le sommet des dieux, de Patrick Imbert

D’après le manga de Jirô Taniguchi et Baku Yumemakura.

A Katmandou, le reporter japonais Fukamachi croit reconnaître Habu Jôji, cet alpiniste que l’on pensait disparu depuis des années. Il semble tenir entre ses mains un appareil photo qui pourrait changer l’histoire de l’alpinisme.

Et si George Mallory et Andrew Irvine étaient les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l’Everest, le 8 juin 1924 ?

Seul le petit Kodak Vest Pocket avec lequel ils devaient se photographier sur le toit du monde pourrait livrer la vérité.

70 ans plus tard, pour tenter de résoudre ce mystère, Fukamachi se lance sur les traces de Habu. Il découvre un monde de passionnés assoiffés de conquêtes impossibles et décide de l’accompagner jusqu’au voyage ultime vers le sommet des dieux

 

 

Notturno, de Gianfranco Rosi.

 

 

Stillwater,  de Tom McCarthy.

 

 

La Troisième guerre, de Giovanni Aloi.

Léo has just finished his classes and for his first assignment, he is sent on a Sentinel mission. Here he is, pacing the streets of the capital, with nothing to do but keep an eye out for a possible threat…

Avec ANTHONY BAJON , KARIM LEKLOU , LEÏLA BEKHTI

 

 

À partir du 29 septembre

 

I am Greta, de Nathan Grossman

 

 

OCTOBRE

 

Delphine et Carole, insoumuses , de Callisto Mc Nulty, le 6 octobre.

 

 

Pleasure, de Ninja Thyberg, le 20 octobre.

 

 

The Translator, ou Le Traducteur, de Rana Kazkaz, Anas Khalaf, le 13 octobre.

Synopsis : En 2000, Sami était le traducteur de l’équipe olympique syrienne à Sydney. Un lapsus lors de la traduction le contraint à rester en Australie, où il obtient le statut de réfugié politique. En 2011, la révolution syrienne éclate et le frère de Sami est arrêté pendant une manifestation pacifique. Malgré les dangers il décide de tout risquer et de retourner en Syrie pour aller le libérer.

Avec Ziad Bakri, Yumna Marwan, David Field

 

 

 

Last Night in Soho de Edgar Wright, le 26 octobre

 

 

 

3.  

CONSEILS DES PROFESSIONNELS

SCÉNARISTES, RÉALISATRICES, ACTRICES, COMPOSITRICES, AUTEURES…

 

 

“How 50 Famous Female Characters Were Described In Their Screenplays”by Scott Myers 

Screenwriting Back to Basics, Day 2: The Protagonist’s Arc | by Scott Myers  Aug, 2021

What to Stream: Ernst Lubitsch’s Most Underrated Sex Comedy by The New Yorker

Michael K Williams, tribute

Ten Bad Films by Ten Great Directors | FanFare

 

4.

VOS PROGRAMMES TV EN SOIRÉE

Les films à voir et les séries 

 

 les films à voir les films à voir  les films à voir  les films à voir

 

Mercredi- Wednesday

Arte : La-fille-inconnue de Jean-Pierre Dardenne

La quête de réponses d’une généraliste sur la mort d’une jeune fille qu’elle a refusé de recevoir vire à l’obsession. Les frères Dardenne signent un drame feutré où Adèle Haenel est de tous les plans.

LCP: Enfants de femmes battues, les oubliés.

 

Jeudi – Thursday

Canal Pus : Shadow Play

Arte : One Lane Bridge de Peter Burger 

Dans une petite ville néo-zélandaise, un jeune inspecteur maori enquête sur une mort suspecte qui déchire la population. Sur fond de nature sauvage et de forces spirituelles, une série noire qui révèle une société rongée par le racisme et le sexisme.

TF1 Series : Les Évadés

Chérie 25: Seul au Monde

 

Vendredi – Friday 

Arte : Une jeune fille disparaît

France 3 : Demain ne suffit pas

TF1 series: Fantomas

 

Samedi – Saturday 

Arte : Soldats de dieu De / By Elizabeth E. Schuch et Kostas Koutsoliatos

Gulli : Kung Fu Panda

 

Dimanche – Sunday

Arte : Zodiac, le chef d’oeuvre de David Fincher

NRJ12 : Wind River

 

Lundi – Monday 

Arte : Adieu ma jolie de/ by Dick Richards avec Robert Mitchum (Philip Marlowe), Charlotte Rampling (Mrs. Helen Grayle/Velma)
John Ireland (Nulty)

W9: Une journée en enfer

 

Mardi – Tuesday 

Arte : Pétrole: Une histoire de pouvoir de Andreas Sawall

France 4 : Peintres femmes, entre ombre et lumière. Réalisé par Sandra Paugam.

 

Mercredi- Wednesday

Canal Plus : Riders of Justice de Anders Thomas Jensen.

Markus, militaire déployé en Afghanistan, rentre chez lui au Danemark après le décès de sa femme à la suite d’un accident dans le métro. Il doit s’occuper de sa fille adolescente, Mathilde, survivante du drame. Un soir, Markus reçoit la visite d’Otto, un scientifique excentrique, présent aussi dans la rame. Celui-ci le persuade que l’accident n’était peut-être pas fortuit. D’autant plus, qu’un homme qui devait témoigner contre son ancien gang, les Riders of Justice, a également trouvé la mort dans le supposé accident. Convaincu, Markus décide de se venger.

Arte : Les liaisons dangereuses de Stephen Frears.

5.

VOS PLATEFORMES

Les films à voir et les séries 

ARTE 

 

FILM

Blow-up-face-a-l-histoire-kenji-mizoguchi

MAKALA, de Emmanuel Gras,  Grand Prix de la semaine de la critique au Festival de Cannes en 2017.

 

SÉRIE

Anna, de Niccolò Ammaniti. Il s’agit d’une adaptation du roman post-apocalyptique d’Ammaniti du même nom, publié à l’origine en 2015. Dans un monde ravagé par une épidémie, une jeune fille obstinée se lance à la recherche de son frère, victime d’un enlèvement.

 

 

42,une série documentaire qui a presque réponse à tout 

 

Into the West, de Robert Dornhelm, qui retrace la conquête de l’Ouest aux États-Unis de 1825 à 1890, saura vous tenir en haleine.

Suivez, sur plusieurs générations, l’histoire de deux familles : les Wheeler, des charrons blancs et une famille d’Amérindiens de la nation Lakota.

Une série produite par Steven Spielberg et Dreamworks, où fiction et réalité se confondent.

 

DOCUMENTAIRE

L’Armée rouge de Michael Prazan.

Blow up sur le 11 septembre.

Afghanistan

Georgia O’Keefe, une artiste au Far West

Invitation au voyage: Basquiat en Côte d’Ivoire

 

CONCERT

Hommage à Lee Scratch Perry

La Cinémathèque Française

Exposition Dino Risi du 2 septembre au 27 octobre.

 

La Chaîne Parlementaire

LCP vous propose de nombreux bons documentaires: ici

 

Les films à voir et les séries 

sur NETFLIX

 

 

Schumacher, prochain film documentaire co-réalisé par Hanns-Bruno Kammertöns, Vanessa Nöcker et Michael Wech, sur le pilote de Formule 1 allemand Michael Schumacher.

Le film sortira le 15 septembre coïncidant avec l’entrée de Schumacher en Formule 1, il y a 30 ans.

 

 

Sex education saison 3, le 17 septembre.

 

 

 

The Starling, le 17 septembre, de Theodore Melfi, scénario de Matt Harris.

Avec Melissa McCarthy, Chris O’Dowd, Kevin Kline, Timothy Olyphant, Daveed Diggs, Skyler Gisondo, Laura Harrier et Loretta Devine.

 

 

Squid Game, de Hwang Dong-hyuk. Dès le 17 septembre.

 

 

JAGUAR,  de Ramón Campos avec Blanca Suárez (Las Chicas del Cable) le 22 septembre.

 

 

En octobre.

Tout Seinfeld, dès le 1er octobre.

 

 

Maid, dès le 1er octobre, inspirée des mémoires de Stephanie Land : Maid: Hard Work, Low Pay, and a Mother’s Will to Survive, créée par Molly Smith Metzler, avec Margaret Qualley, star de The Letfovers, Nick Robins et Andie MacDowell.

 

 

You, saison 3, de Greg Berlanti, dès le 15 octobre.

 

 

Red Notice, de Rawson Marshall Thurber, avec Dwayne Johnson, Gal Gadot et Ryan Reynolds.

Dès le 12 novembre.

 

 

The power of the Dog, de Jane Campion, le 1er décembre. Avec Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst, Jesse Plemons et Kodi Smit-McPhee.

 

 

The Hand of God, de Paolo Sorrentino, le 15 décembre: le réalisateur raconte le Naples de son enfance, en y mettant en scène Diego Maradona.

 

 

Maya and the three, de Jorge R. Gutiérrez.

 

 

Don’t Look up, par Adam McKay, (Vice) le 24 décembre, avec un casting hallucinant.

 

 

Les films à voir et les séries 

sur Prime Video

 

Everybody is talking about Jamie, de Jonathan Butterell, dès le 17 septembre.

 

 

The wheel of the time, inspiré des romans de l’écrivain américain Robert Jordan.

Créée par Rafe Judkins avec Rosamund Pike. Dès le 19 novembre.

La Roue du Temps suit Moiraine, un membre de la puissante organisation féminine de channelers (détentrices de magie) appelée Aes Sedai, qui prend un groupe de cinq jeunes originaire d’un petit village à la suite d’une attaque des forces du Ténébreux, une entité maléfique malveillante qui cherche à détruire la Trame (existence).

Parmi ces cinq, elle pense que l’un pourrait être la réincarnation du Dragon, un héros ancien et un puissant channeler qui est prophétisé pour sauver le monde ou le détruire.

 

 

 

Les films à voir et les séries 

sur SALTO

 

Germinal, dès le 1er septembre.

Série créée par Julien Lilti et réalisée par David Hourrègue. Avec Louis Peres, Guillaume de Tonquédec, Thierry Godard, Alix Poisson, Sami Bouajila (France, 2021, 6 x 52 min).

 

 

Les films à voir et les séries 

sur CANAL +

 

 

Succession, saison 3  le 17 octobre.

 

 

L’Opéra, en ce moment.

Créée par Cécile Ducrocq, scénariste du “Bureau des légendes” et de “Dix pour cent”, et Benjamin Adam, elle met en scène Raphaël Personnaz dans le rôle du nouveau directeur de la danse de l’institution. Ariane Labed et Suzy Bemba jouent deux danseuses aux profils différents : Zoé, 35 ans, qui va se battre pour garder sa place, et Flora, 19 ans, jeune danseuse noire qui va devoir faire ses preuves pour s’intégrer.

 

 

No sudden move, de Steven Soderbergh et avec Don Cheadle, Benicio del Toro, David Harbour, Ray Liotta, Jon Hamm, Brendan Fraser, Kieran Culkin, Amy Seimetz & Julia Fox, dès le 8 septembre.

 

 

 

Les films à voir et les séries 

SUR STARZ

 

Doctor Death, par le créateur de la série Patrick Macmanus avec Joshua Jackson, Alec Baldwin et Christian Slater, dès le 22 septembre.

 

 

BMF, dès le le 26 septembre.

 

 

The great saison 2, dès le 19 novembre.

 

 

Les films à voir et les séries 

sur Apple TV

 

Come from Away, un enregistrement scénique de la comédie musicale éponyme d‘Irene Sankoff et David Hein en 2017, qui raconte l’histoire vraie de 7 000 passagers bloqués après les attaques terroristes du 11 septembre 2001 dans une petite ville de Terre-Neuve, où ils ont été logés et accueillis. 

Le film fut produit en réponse à la fermeture de Broadway causée par la pandémie de COVID-19 au printemps 2020.

Il est réalisé par Christopher Ashley et fut tourné en mai 2021 au Gerald Schoenfeld Theater de New York, avec des membres de la distribution de Broadway.

 

 

The Morning Show, dès le 17 septembre saison 2

 

 

Foundation, créée par David S. Goyer et Josh Friedman, dès le 24 septembre

 

 

Inside the President’s War Room: documentaire 9/11:  les coulisses de l’évènement du côté de la cellule présidentielle de George W. Bush, dès le 17 septembre

 

 

Les films à voir et les séries 

sur DISNEY+

 

Doogie Kamealoha, M.D. 

Créé par Kourtney Kang et basé sur la série télévisée ABC de 1989-93 Doogie Howser, MD.

Dès aujourd’hui.

 

 

Hawkeye, dès le 24 novembre, de Jonathan Igla

 

 

Y The Last man, série TV de Michael Green et Aida Croal, dès le 22 septembre.

 

 

 

Encanto, dès le 24 novembre

 

 

 

Take care !

Abonnez-vous aux newsletters hebdomadaires pour ne rien manquer des nouveautés !

s'évader

[contact-form to= »contact@movieintheair.com » subject= »Abonnez-vous aux newsletters »][contact-field label= »S’abonner à la newsletter c’est ici : Nom – Prénom  » type= »name »][contact-field label= »Adresse E-mail » type= »email »][/contact-form]

 

Partager :

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes ici car vous êtes amoureux du cinéma !
Suivez movieintheair.com pour tout savoir sur l’univers du cinéma et des films que vous aimez