A rainy day in New York

Written and directed by Woody Allen

With : Timothée Chalamet, Selena Gomez, Elle Fanning, Jude Law, Rebecca Hall, Kelly Rohrbach, Diego Luna, Liev Schreiber, Cherry Jones, Suki Waterhouse, Annaleigh Ashford, Griffin Newman, Taylor Gildersleeve, Kathryn Leigh Scott, Will Rogers, Edward James Hyland, Olivia Boreham-Wing, Liz Celeste, Jacob Berger, Catherine LeFrere, Natasha Romanova.

 

 

Un jour de pluie à New York

Un brillant Woody Allen

Trailer

À quatre-vingt quatre ans, Woody Allen a réussi l’un des meilleurs films de sa carrière.
Ce film est une version moderne de  Manhattan  (1979 trailer). Pour Woody Allen, New York est romantique par tous les temps et ce film est un hommage à la ville qui l’a vu naître.

A rainy day in New York  commence par les notes au piano d’Errol Garner et nous plonge immédiatement dans l’univers du réalisateur. Les  trois jeunes acteurs, Timothée Chalamet, Elle Fanning et Selena Gomez endossent le trio récurrent présent dans l’oeuvre de Woody Allen: l’amoureux, la petite amie et la (ou le) nouvelle rencontre.

Le pitch : Ashleigh (Elle Fanning), jeune étudiante de l’université de Yardley décroche une interview avec son réalisateur préféré Rolland Pollard (Liev Schreiber) qui vit à New york. Son petit ami, Gatsby (Timothée Chalamet) voit aussitôt l’occasion d’y passer un week-end en amoureux. Sur place, fascinée par le metteur en scène, Ashleigh se laisse peu à peu séduire…Alors qu’il se morfond, Gatsby rencontre par hasard la soeur d’une ancienne petite amie.. Shannon (jouée par Selena Gomez).

Ce film est l’un des meilleurs de sa carrière. Il est drôle, romantique, nostalgique. Chaque personnage, dialogue ou plan nous rappelle l’un de ses meilleurs films:
– L’amour de New York par Gatsby (le fameux « monoxyde de carbone » : dans le dialogue de Stardust Memories lorsque Charlotte Rampling veut partir à la campagne),
– La crise existentielle de Rolland Pollard joué par Liev Schreiber (Hollywood Ending: Woody Allen devient aveugle alors qu’il doit mettre en scène un film), un jeune personnage sosie de Woody Allen jeune (qui veut réinventer le film noir),
un homme trompé par sa femme et son meilleur ami, joué par Jude Law (Manhattan), alors qu’il s’apprête à partir à Londres (Woody Allen tente d’empêcher Margaux Hemingway de partir dans Manhattan),
– Le héros qui trouve la pluie romantique (dernière réplique de Owen Wilson dans Midnight in Paris ) .
Il est question de hasard (Le Sortilège du Scorpion de Jade, Alice..), les références au judaïsme (« on devrait instaurer les fellations aux Bar Mitzvah ! »),  la peur de la mort et de la maladie (« je cracherai certainement mes poumons à quarante ans »), Gandhi ( dans Manhattan, lorsque Woody Allen, auteur de sketchs démissionne et qu’il dit devoir se nourrir comme Gandhi pour survivre) des références littéraires : Gatsby, le prénom du jeune Timothée Chalamet (évidente référence à F Scott Fitzgerald) et la jeune Elle Fanning, Ashleigh (Autant en emporte le vent, dixit « le héros mou du film »), la calèche (Margot Hemingway dans  Manhattan), les relations du héros avec sa mère mais cette fois, la femme n’est pas une mère juive possessive mais une belle femme âgée, jouée par Cherry Jones, une autre Gena Rowlands qui nous rappelle l’héroïne dans l’un de ses films les plus originaux, Une autre femme.

Outre les déambulations dans New York, les taxis, la pluie sous le soleil (il n’y a pas eu un seul jour de pluie pendant le tournage !!!), la prestation parfaite des acteurs, la lumière de Vittorio Storario (Wonder Wheel, Café Society), la musique (jazz évidemment), l’enchaînement des petits événements tels les notes d’une partition d’un grand morceau de jazz, font de ce film un enchantement. 

À écouter : Ciné Tempo: 

https://www.francemusique.fr/emissions/cine-tempo/il-etait-une-fois-en-pologne-75821 via @francemusique

Woody Allen et le cinéma

Les choses qui valent la peine de vivre

Woody Allen et la mort ou Woody Allen et le sport

 

 

Woody Allen, aged 84 years old, did one of the best movies of his carrier. A rainy day in New York  is a modern version of Manhattan. For him, New York is romantic in all kind of weathers and this movie is a tribute to his born city.

A rainy day in New York begins with the piano music of Errol Garner and takes us immediately in Woody Allen’ universe. The three young actors, Timothée Chalamet, Elle Fanning and Selena Gomez are the characters we always meet in his movies: the lover, the girlfriend and the new young woman (or new young man).
The pitch : Ashleigh (played by Elle Fanning), young student of the Yardley University has an interview in New York with her favorite director, Rolland Pollard (played greatly by Live Schreiber). Her boyfriend,  Gatsby (played by Timothée Chalamet) sees the opportunity to spend a romantic week-end with her. But when she get there, well nothing happens as it was supposed to… While he is alone and bored, Gatsby meets the sister of a former girlfriend he had in school, Shannon.

This movie is funny, romantic and nostalgic. Each character, line or shot, reminds us of his best older movies: for example Gatsby’ love of New York (the carbon monoxide :
– In the dialogue in  Stardust Memories when Charlotte Rampling wants to go to the countryside),
– The living artistic crisis of Rolland Pollard played by Liev Schreiber (in Hollywood Ending Woody Allen becomes blind while he has to shoot a movie),
– A man cheated on by his wife and best friend, played by Jude Law (same situation in Manhattan), while he was supposed to go to London (Woody Allen who wants Margo Hemingway to stay with him in New York,  Manhattan), a young character who looks like exactly the same as the young Woody Allen (who search reinventing the film noir)
– The romantic rain (last line of Owen Wilson in Midnight in Paris).
The movie is also about coincidence (The Curse of the Jade Scorpion…), funny references to judaism (« we should establish fellatio at the bar mitzvah »), fear of death and disease  (« I certainly spit my lungs when I turn forty »), Gandhi ( in Manhattan, when Woody Allen, who writes sketchs resigns and says he has to feed himself life Gandhi during a year to survive) and he is connected to  literature i.e. Gatsby, the young Timothée Chalamet (obvious reference to  F Scott Fitzgerald) and the young Elle Fanning, Ashleigh (Gone with the wind, the coward hero), the carriage ride (Margot Hemingway in Manhattan), relationships of the hero with his mother but this time the woman is not possessive but an old and beautiful woman played by Cherry Jones, who looks like Gena Rowlands in one of his most original movies The other woman.

Besides the wandering in New York, taxis, rain under the sun (there was not a single day of rain during the shooting), the perfect performance of the actors, Vittorio Storario beautiful light (Wonder Wheel, Café Society), and the music,  the sequence of  little events like musical notes of a jazz score made this movie an enchantment.

To listen on France Musique

https://www.francemusique.fr/emissions/cine-tempo/il-etait-une-fois-en-pologne-75821 via @francemusique

Trailer

Woody Allen and movies

Things worth living

Woody Allen and death or Woody Allen and sport

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close