fbpx
Loader
L'Afrique fait son cinéma

L’ Afrique Fait Son Cinéma – Du 9 au 13 décembre 2020

La seconde édition du Festival l’Afrique Fait son Cinéma se tiendra cette année du 9 au 13 décembre.

Il se déroulera au cinéma L’Élysée Lincoln.

 

 

Seconde édition

du Festival

 L’Afrique Fait son Cinéma

 

L' Afrique fait son cinéma

 

 

Du 9 au 13 décembre, se déroulera le Festival LAfrique fait son Cinéma (AFSC). C’est la seconde édition du Festival International de Films Africains et Afro-Descendants de Paris. La sélection officielle est composée de 45 films répartis en 11 longs métrages, 20 courts métrages et 14 documentaires. Les équipes des films seront présentes pour échanger à la fin de chaque projection avec le public.

musique traditionnelle, défilé de mode, découverte de l’art culinaire africain, conférence sur les co-productions Europe-Afrique, table ronde avec tous les organisateurs de festivals en région parisienne.

Son Délégué Général, Blaise Pascal Tanguy, est un producteur de cinéma. Avec L’Afrique Fait son Cinéma, il a souhaité construire un pont entre les Africains et les Afro-Descendants pour valoriser la culture africaine, « un retour aux sources porté par le cinéma ».

Son principal projet est celui de partager le vrai visage de l’Afrique aussi bien pour les communautés africaines, qu’étrangères. Le projet n’est pas politique mais peut venir résoudre un défi d’incompréhension par rapport à l’Afrique. Le festival “L’Afrique fait son cinéma” qui lui “tient à cœur” entre dans ce cadre.

C’est un festival gratuit.

Le porteur du projet est l’AFN,  L’African Filmmakers Network Association qui existe depuis 2014.

 

LES PARRAINS

 

Cette année, le festival est parrainé par Eriq Ebouaney et Aissa Maiga.

Eric Ebouaney révélé dans Les Enfants du Marais et dans le rôle principal du leader Lumumba, sera à l’affiche de Bronx, réalisé par Olivier Marchal, diffusé sur Netflix. Il également tourné dans Femme fatale de Brian De Palma et Kingdom of Heaven de Ridley Scott. 

 

 

 

Aissa Maiga, révélée dans les films de Cédric Klapish, a fait scandale aux Césars derniers fustigeant avec raison le peu de représentation des acteurs issus des minorités dans le milieu de l’audiovisuel français. Elle a réalisé un documentaire sur le manque d’eau avec l’ONG Amman Imman, Marcher sur l’eau.

 

 

 

Cette année, pas de compétition, mais des projections de films en provenance d’Afrique, d’Europe et des Caraïbes réalisés par des Africains et des Afro-descendants.

 

 

LE PROGRAMME

 

Quelques extraits des films qui ont retenu mon attention. Parmi les thématiques abordées: la situation des migrants, l’éducation des filles, les violences faites aux femmes, les violences policières.

 

Tous les extraits ainsi que la bande annonce officielle du festival sont à voir sur la chaîne Youtube de L’Afrique Fait son Cinéma.

 

Bientôt à l’Élysée Lincoln:

 

Gao, La résistance d’un peuple, de Kassim Sanogo (Mali)

 

 

Timeless beauty, de Dayan Parouchev ( Chine-France)

 

 

Heart of Africa, de Tshoper Kabambi Kashala (RDC)

 

 

The Fisherman’s Diary, de Enah Johnscott (Cameroun)

 

 

 Tilo Koto, de Sophie Bachelier et Valérie Malek (Tunisie-Sénégal)

 

 

Haingosoa, de Edouard Joubeau (Madagascar)

 

 

 

Lors de la clôture, projection du film Mignonnes de Maïmouna Doucouré, qui fait l’objet de censures de la part des conservateurs aux USA, un film à voir absolument.

 

 

AFSC : L’Afrique plurielle représentée

 

Des films de presque tous les pays africains seront présentés au festival. Des moments d’échange avec le public sont également prévus.

11 longs-métrages

20 courts-métrages

14 documentaires

2 conférences

 

PLUS D’INFORMATIONS

Le site

Pour réserver, c’est par ici

Le programme: L’Afrique fait son cinéma_

 

Bons films et bon festival !

 

 

 

 

 

 

No Comments

Post A Comment

%d blogueurs aiment cette page :