fbpx
Loader
Festival du Cinéma Israélien de Paris

Festival du Cinéma Israélien de Paris 2020

Prévu en mars dernier, le Festival du Cinéma Israélien de Paris a dû être annulé.

Il se déroulera finalement du 25 au 29 novembre sur le site La 25ème Heure.

Vous pourrez acheter vos places sur le site de La 25ème Heure dès ce lundi 23 novembre.

 

 

FESTIVAL DU CINEMA ISRAELIEN

DE PARIS

 

Cette année, le Festival fête ses vingt ans !

 

Festival du Cinéma Israélien

 

Le cinéma israélien est un cinéma qui compte des réalisateurs et des scénaristes parmi les plus créatifs au monde. Chaque année nous arrivent des films très forts et de nombreuses séries sont adaptées dans le monde entier.

D’ailleurs l’adaptation de la célèbre série israélienne Betipul (En thérapie) sera visible sur en intégralité sur ARTE.TV fin janvier 2021 et sur ARTE le jeudi à 20h55 à partir de début février, une série initiée par Yaël Fogiel, Laetitia Gonzalez, Eric Toledano & Olivier Nakache.

À voir également:

Dix films et séries israéliennes sur vos plateformes ici

Pour les vingt ans du festival, sept longs métrages, six courts métrages, deux séries, et un hommage sont prévus en ligne sur le site de la 25ème Heure.

Les billets seront en vente dès lundi 23 novembre.  Il suffira de choisir son film en ligne et de le payer, les séances sont à 6 Euros l’unité.

Le site de la 25e heure

 

Tout savoir sur le Festival cette année

 

À lire, l’interview récente de Hélène Schoumann, Présidente du Festival, qui nous présente le Festival du Cinéma Israélien de Paris de cette année.  

Son coup de coeur est The Dead of Jaffa de Ram Loevy.

Deux séances sont prévues, diffusées sur la plateforme la 25ème heure:

  • Le samedi 28 novembre à 19h en salle virtuelle 1 (précédé du court-métrage Lettres à Dieu de Yves Cohen) 
  • Et le dimanche à 16h30 en salle virtuelle 2 (précédé du court-métrage Between Times de Meir Feldman)

The Dead of Jaffa a été nominé aux Ophir dans la catégorie Meilleur Film cette année (l’équivalent des César en France) et raconte l’histoire de trois enfants de Cisjordanie introduits clandestinement en Israël.

Avec Yussuf Abu-Warda, Ruba Bilal

 Extrait 

 

 

Le film d’ouverture

 

Choisi cette année est Golden Voices, de Evgeny Ruman: l’histoire de Victor et Raya Frenkel, deux immigrés russes voix d’or du doublage de films soviétiques, fraîchement arrivés en Israël dans les années 90, et qui trouvent des drôles d’emploi. 

À voir Mercredi 25 novembre à 20h (en ligne sur la plateforme la 25ème heure)

Avec Mariya Belkina, Vladimir Friedman, Evelin Hagoel, Uri Klauzner

 

 

Le film de clôture

 

est Mossad, de Alon Gur Arye : une parodie sur le Mossad: hilarant !

À voir Dimanche 29 novembre à 20H (en ligne sur la plateforme la 25ème heure), précédé de Veil, court-métrage de Orik Fouks Otem

 

Avec Tsahi Halevi, Efrat Dor.

 

 

 

Séries

 

Une web série à découvrir :  Web Therapy, de Tali Shalom-Ezer. (en ligne sur la plateforme la 25ème heure)

Les trois premiers épisodes seront diffusés Dimanche 29 novembre à 16h30.

Festival du Cinéma Israélien

 

Dimanche 29 novembre à 18H30 salle 2

Une deuxième série :

L’Attaché de Eli Ben David

Avec Héloïse Godet, Ilay Lax, Florence Bloch

L’histoire d’Avashalom, un musicien célèbre obligé de suivre sa femme mutée à l’Ambassade d’Israël à Paris …

 

HOMMAGE À

ARIK EINSTEIN

 

Festival du Cinéma Israélien

 

Samedi 28 novembre à 14h (salle 2 en ligne sur la plateforme la 25ème heure)

Un hommage est prévu à Arik Einstein, l’un des plus grands chanteurs et auteurs-compositeurs israéliens.

Extraits de ses chansons par le Times of Israel

L’une ses chansons les plus connues :  Ani ve Ata (Toi et moi)

 

COUP DE COEUR DU FESTIVAL

 

Festival du Cinéma Israélien

 

Samedi 28 novembre à 14h (salle 1 en ligne sur la plateforme la 25ème heure)

Le coup de coeur spécial vingt ans

La Ballade du Printemps, de Benny Torati (Ballad of the weeping Spring) dont parle Télérama ici.

English review

L’histoire d’un jeune musicien qui cherche à recomposer un légendaire ensemble musical « Turquoise » pour honorer un homme mourant.
Meilleure Musique du Jerusalem Film Festival en 2012. 

Extrait:

 

COMÉDIE, DRAME…

 

Jeudi 26 novembre à 19h,The Electrifiers de Boaz Armoni, précédé du court-métrage Tout va bien,de Maya Yadlin

Comédie

The Electrifiers de Boaz Armoni.

L’histoire du come-back d’un groupe de rock.

Avec Zivka Nathan, Tal Friedman, Eli Yatzpan, Sharon Alexander.

 

Vendredi 27 novembre à 19h, The Day after I’m gone, de Nimrod Eldar,  précédé du court-métrage With Slight Steps de Guy Hodes

L’affiche ci-dessous, vous le remarquerez a inspiré l’affiche du Festival du Cinéma Israélien de Paris cette année.


 

Drame

The Day after I’m gone, de Nimrod Eldar. 

Avec Menashe Noy, Zohar Meidan, Alon Neuman, Sarit Vino-Elad

L’histoire d’un père et de sa fille adolescente qui essaient de surmonter le deuil de la mère.

 

Samedi 28 novembre à 19h

 

Festival du Cinéma Israélien

Je vous recommande La Dernière séance à Bucarest (Nelson en anglais) de Ludi Boeken, précédé de Curl, court-métrage de Maya Yadlin.

Avec Kostyuk Andrey, Eitan Anner, Cristian Balint, Paul Octavian Diaconescu

L’histoire vraie d’un soldat accusé de désertion, parti à la recherche du meurtrier de son père pendant la Shoah.

 

 

 

 

Tout savoir sur les courts métrages

 

BETWEEN TIMES de Meir Feldman

CURL de Maya Yadlin

LETTRES À DIEU de Yves Cohen

TOUT VA BIEN de Shalom Hager, Sigalit Liphshitz 

VEIL de Orik Fouks Otem

WITH SLIGHT STEPS de Guy Hodes

 

Tout le programme du prochain Festival du Cinéma Israélien de Paris 2020

sur le site du festival 

 

En ligne sur le site : PROGRAMME 2020

Le programmes-2020 (fichier à télécharger)

Dans la rubrique festival de ce blog vous trouverez les chroniques des films des festivals précédents 2019 et 2018 à la rubrique Festival avant 2020

 

Bon Festival !

Festival du Cinéma Israélien de Paris

No Comments

Post A Comment

%d blogueurs aiment cette page :