fbpx
Loader
Sean Connery

Le film méconnu de Sean Connery

Le rôle qui changea la vision qu’avait le public de Sean Connery.

The Offence de Sidney Lumet .

Ce film très fort et radical, raconte l’histoire d’un policier en fin de carrière, le Sergent Johnson, sur la piste d’un violeur de petites filles dans la banlieue d’une ville d’ Angleterre. Un homme est arrêté, et l’interrogatoire commence…

De Sidney Lumet

Avec Sean Connery (Sergent Johnson), Trevor Howard (Superintendant Cartwright), Ian Bannen (Kenneth Baxter) , Vivien Merchant (Maureen Johnson)

 

Le film méconnu de Sean Connery

Chef d’oeuvre de 1973 …

 

 

The Offence n’est sorti en France qu’en 2007.

 

Construit sous forme d’une pièce de théâtre, celle de John Hopkins, The Offence révèle tout le talent de Sean Connery, extraordinaire dans ce rôle de policier paumé, ambigu, qui craque.

Le texte est sublime, la musique, brutale, composée par le grand Harrison Birtwistle, ajoutent à l’angoisse de ce huis-clos.
La photographie de Gerry Fisher, directeur de la photographie des films de Joseph Losey (« Mr Klein », « Cérémonie secrète »...), ajoute à la particularité du film composé de noirs profonds et de blancs aveuglants.

Sidney Lumet aborde de plein front la pédophilie, sujet rarement abordé au cinéma à l’époque (et encore aujourd’hui…) et glisse comme dans « Le Prêteur sur gages » des images subliminales.

 

La controverse

 

On dit de Sean Connery qu’il aurait participé à l’écriture du scénario.

L’acteur a collaboré avec Sidney Lumet dans   « La colline des hommes perdus », « Le Dossier Anderson » (1971),  « Le Crime de l’Orient-Express » (1974) et « Family Business » (1989).

Sorti en 1973 aux États-Unis, le film n’est sorti en France qu’en 2007.

Il n’y eut pas de sortie TV, ni cinéma auparavant. Et c’est grâce à Swashbuckler Film. United Artists ne souhaitait pas ,à l’époque, ternir l’image de Sean Connery, héros de tous les James Bond.

À voir ou à découvrir absolument. Un classique.

 

Sean Connery était une légende, tout comme Paul Newman l’était, et comme Robert Redford l’est encore. Il nous rappelle l’époque des années 60, un certain glamour, l’incarnation de la classe, et des rôles bien écrits aux dialogues somptueux. Sean Connery a su choisir et interpréter ses rôles à la perfection: de James Bond à Indiana Jones, Les Incorruptibles, L’homme qui voulut être roi, Pas de printemps pour Marnie, Le Nom de la Rose..

 

En hommage, quelques vidéos de l’acteur :

 

La BBC

 

 

 

Par Arte

 

 

 

Trailer

Sean Connery

 

Tags:
No Comments

Post A Comment

%d blogueurs aiment cette page :