L’Adieu – Les petites filles et leur grand-mère

Des liens privilégiés

De l’amour et de la transmission

Les grands-mères nouent, lorsqu’elles y mettent du leur, des liens privilégiés avec leurs petites filles-petits fils. Elles n’ont pas à éduquer, ont dépassé le stade du jussif et n’ont qu’une envie, donner de l’amour et transmettre leur savoir. Si les relations se passent bien, les petites filles ont, envers leurs grands-mères, la même envie de transmettre et d’apporter à leurs grands-mères ce qu’elles apprennent, ce qu’elles aiment et leur parlent plus facilement. Les liens sont très forts et très différents, allégés des conflits parents-enfants. Les grands-mères ne voient pas forcément souvent leurs petits-enfants et la relation n’a pas le temps d’être égratignée par le quotidien.

Le film « L’Adieu » (The Farewell) parle de ce lien très beau et très fort qui lie les petites filles et leurs grands-mères.

Le pitch : une famille chinoise émigrée aux États-Unis apprend que la grand-mère (Nai Nai, terme mandarin pour désigner la grand-mère paternelle) est atteinte d’un cancer et qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre. Or, en Chine, la tradition est de ne pas annoncer à la personne malade qu’elle l’est. Elle se rend alors en Chine au prétexte d’un mariage pour une grande réunion de famille. Billi Wang, sa petite fille préférée, se trouve face à un dilemme: être honnête avec sa grand-mère et lui annoncer qu’elle est malade pour pouvoir lui dire adieu ou, garder le secret pour elle.
Les deux actrices, Awkwafina (la jeune femme )et Zhao Shuzhen (la grand-mère) jouent merveilleusement bien.
Awkwafina (à la fois zappeuse et actrice) a remporté le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie. Elle a perdu sa mère très jeune et a eu des liens très privilégiés très tôt avec sa grand-mère dont elle s’est inspirée pour le rôle.

 

Ce beau film, à la fois drôle et touchant – la scène d’ouverture vous met tout de suite dans le bain – réalisé par Lulu Wang a été nominé aux Oscars cette année. Il n’a rien remporté mais j’ai rarement vu film plus juste sur les relations si fortes qui se nouent entre une grand-mère et sa petite fille.
Pour le réaliser, Lulu Wang a adapté une série écrite pour la radio intitulée This American Life. 

Il sortira bientôt en DVD. Il passe encore au MK2 Parnasse. Si vous avez l’occasion de le voir, ne le manquez pas, c’est un petit bijou.

Trailer

Interview de Zhao Shuzhen

 

L’Adieu

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close