Lost Holiday

De Thomas et Michael Matthews

Avec Kate Lyn Sheil, Thomas Matthews, Keith Poulson, William Jackson Harper, Ismenia Mendes, Tone Tank, Joshua Leonard, Isiah Whitlock Jr.

 

The « New Coen Brothers  » ?

Trailer

Cette comédie-polar a été réalisée par deux frères, Thomas et Michael Matthews, dont l’un-Thomas- est également acteur.

Margaret et Terry, deux meilleurs amis, viennent à Washington pour les fêtes de fin d ‘année. Lors d’une soirée avec d’anciens amis de la fac, Margaret apprend que son ancien petit ami va se marier. Triste, elle quitte la soirée avec Terry pour aller acheter de la drogue. Plus tard, elle apprend qu’une actrice porno qui tournait avec le dealer a été kidnappée. Elle décide de mener l’enquête, aidée de Terry, joué par Thomas Matthews. Mais tout ne se passe pas comme prévu.

Cette comédie truculente nous parle de jeunesse, d’espoirs et d’amour et de la peur de l’avenir lorsqu’on a presque trente ans..Après la projection, parmi les auteurs et réalisateurs qui l’ont inspiré, Michael Matthews a mentionné Raymond Chandler (« The big sleep », « The long goodbye »), Wes Anderson, pour ses mouvements de caméra et avoue avoir tellement adoré « Outsiders » de Francis Ford Coppola qu’il a failli tourner « Lost Holiday » en noir et blanc.

À voir dans toutes les bonnes salles !

 

Trailer

This polar-comedy has been written by two brothers, Thomas and Michael Matthewswhom one is also an actor.

Margaret and Terry, two best friends, come back to Washington for the Christmas break. At a party with old friends, Margaret learns that her ex-boyfriend is getting married. Sad, she and Terry decide to leave the party and to buy some drugs. Later, they find out later that a woman, who was acting in a porn-movie with the drug dealer, has been kidnapped. Margaret decides to investigate helped by his friend Terry (played by Thomas Matthew)…But everything doesn’t happen the way they want…

This truculent comedy is a pretext to talk about youth, hope, love, and what we want to do when you’re almost thirty…
After the screenings, amongst author and directors who inspired him, Michael Matthews mentioned Raymond Chandler, (« The big sleep », « The long goodbye »),  Wes Anderson, for his way of filming and confessed that he nearly shot in black and white because of his passion for « Outsiders » by Francis Ford Coppola.

To see in all good movie theaters !

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close