Marriage Story, The Irishman, Klaus… trois pépites cinéma en ce moment sur Netflix

 

Pour tous les lundis et les jours de grève ou de pluie, à part écouter un peu de bossa-nova ou du jazz, si vous avez envie de voir des films, Netflix vous en propose trois, des chefs d’oeuvre, tous différents, émouvants, magnifiques et immanquables.

Marriage Story, a love story

….What I love about Nicole……What I love about Charlie…

Les séparations ne donnent pas toujours de bonnes histoires. 

Après The Meyerowitz Stories et son divorce d’avec Jennifer Jason Leigh (leur fils s’appelle Rohmer Emmanuel, comment ne pas penser au réalisateur français dans l’influence de leur oeuvre ? , Jennifer Jason Leigh est l’actrice de David Cronenberg, Robert Altman, et joue en ce moment le rôle de la mère dans la série Atypical), Noah Baumbach, compagnon de Greta Gerwig, en couverture de Vogue, photographiée par Annie Leibovitz, réalisatrice du prochain  Quatre Filles du Dr March- Little Women , a puisé dans son histoire personnelle pour réaliser son meilleur film. 

Habitué de la thématique du couple, des séparations et de la famille, il offre à Adam Driver (Patterson, Silence, Blackkklansman, Star Wars, The dead don’t die…) et Scarlett Johansson (Lost in Translation, Match Point, Lucy, Her…) des rôles forts, tragiques, vrais, pour raconter l’histoire de la séparation de ce couple avec, au coeur, un petit garçon.

Ce film nous rappelle Kramer contre Krameron pense à Woody Allen et à toute son oeuvre dédiée relations hommes-femmes, et surtout à une approche théâtrale et intimiste des films américains des années 50. Les scènes sont magnifiquement filmées. J’ai remarqué au début, cette façon d’approcher la caméra du visage de Scarlett Johansson comme sur celui de Judy Garland dans A star is born.

Le réalisateur a ses acteurs fétiches. Il avait déjà dirigé Adam Driver dans trois autres de ses films dont While we were young.

Les rôles secondaires sont magnifiquement interprétés par Ray Liotta,  Laura Dern (l’actrice de David Lynch – Sailor et Lula, de Twin Peaks et Big little lies, excusez du peu), Merritt Wever (Bienvenue à Marwen de Robert Zemeckis, et dirigée précédemment par Noah Baumbach dans Greenberg, et policière dans l’excellente série Unbelievable en ce moment sur Netflix) et Wallace Shawn, acteur fétiche des films de Woody Allen.

La photographie de Robbie Ryan est sublime, et la musique de Randy Newman, magnifique. On rit parfois, on pleure souvent.
Le film est dramatique et Adam Driver insuffle une fois de plus de la poésie à son rôle. Il a une façon unique de jouer, il sait tout faire (même chanter), et possède le charisme des plus grands.  Le New Yorker ne s’y est pas trompé. Il lui consacre un long article. Adam Driver est à l’affiche du prochain Star Wars, et de Report avec Jon Hamm (Mad Men) Il n’est pas un acteur qu’on a envie de lâcher…

Ce film est à regarder avec une personne de bonne compagnie (ma fille ce soir-là), des mouchoirs, un bon verre de vin et/ou un pot de glace. Il est l’un des dix meilleurs films de l’année selon le New York Times

TRAILER

Interview avec Noah Baumbach

Adam Driver & Noah Baumbach

Adam Driver interview by The Rolling Stone

Being Alive 

 

THE IRISHMAN

TRAILER

The Irishman (2019) de Martin Scorsese d’après un scénario de Steven Zaillian (La Liste de Schindler) avec Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci, Harvey Keitel, Ray Romano, Bobby Cannavale, Anna Paquin, Stephen Graham, Stephanie Kurtzuba, Jack Huston, Jesse Plemons, Marin Ireland, Domenick Lombardozzi.
Producteurs : Martin Scorsese, Robert De Niro, Jane Rosenthal, Emma Tillinger Koskoff, Irwin Winkler, Gerald Chamales, Gaston Pavlovich, Randall Emmett.
Producteurs exécutifs : Barry Welsh, Richard Baratta, Niels Juul, George Furla, Nicholas Pileggi.
Directeur de la photographie : Rodrigo Prieto
Musique : Randall Poster
Effets spéciaux : Pablo Helman

LE film de Martin Scorsese.
Plus le temps passe et meilleurs sont Martin Scorsese et ses acteurs, Robert de Niro, Joe Pesci et pour la première fois avec lui Al Pacino. Outre Netflix, Robert de Niro a participé à la production du film de son ami Martin Scorsese.

Ces trois monstres du cinéma nous font oublier qu’ils ont déjà joué dans plus d’une cinquantaine de films pour incarner deux mafieux et le célèbre syndicaliste Jimmy Hoffa. 

Adapté du livre I Heard You Paint Houses: Frank ‘The Irishman’ Sheeran and the Inside Story of the Mafia, the Teamsters, and the Final Ride by Jimmy Hoffa de Charles Brandt, The Irishman, joué par Robert De Niro, est Franck Sheeran, l’irlandais adoubé par la mafia.
Cette fresque historique sur l’histoire des États-Unis rappelle évidemment ses films précédents et American Tabloïd de l’immense écrivain James Ellroy.
Une photographie et une musique sublimes, et une première collaboration entre Martin Scorsese et Al Pacino, dont la performance est telle qu’il explose littéralement dans son jeu d’acteur. 

Ce film noir  est à voir absolument, pour ces trois acteurs et les acteurs familiers des films de Scorsese dont Harvey Keitel, pour Bobby Cannivale  (que j’avais adoré dans Vinyl, série sur le rock produite par Mick Jagger et Martin Scorsese, et brillant dans le tout récent Brooklyn Affairs), et pour sa réalisation magistrale qui en fait un des dix meilleurs films du réalisateur (parmi lesquels: Mean Street, Raging Bull, Taxi Driver, New York New York, La Valse des Pantins, Les Affranchis, La Dernière Tentation du Christ, The Aviator, Shutter Island).

Pour rappel, Danny DeVito avait réalisé en 1992 un film sur la vie de Jimmy Hoffa, tout simplement appelé Hoffa, avec dans le rôle-titre, Jack Nicholson, certainement à revoir…

Interview de Scorsese

Robert de Niro : sa carrière

Joe Pesci 

Al Pacino 

 

La légende de KLAUS – Sergio Pablos

Trailer

D’où vient le Père-Noël ? C’est ce que tous les enfants se demandent…
Ce dessin animé est une merveille tant dans le récit que dans l’esthétique et la caractérisation des personnages. Il y a une vraie dramaturgie dans l’histoire de ce facteur envoyé à l’autre bout de la terre, où l’on rit et on pleure de bonheur.
Le réalisateur et scénariste espagnol, Sergio Pablos possède son studio  (il est connu pour son travail sur Moi moche et méchant) et a travaillé en collaboration avec Zach Les et Jim Mahoney.
Ils ont réussi un bijou, un film à voir et revoir avec plaisir pour se sentir redevenir enfant. 

Interview du réalisateur espagnol 

 

 

ENGLISH VERSION

For every Monday, strike or rainy day, apart from listening to a little bossa nova, or jazz, if you feel like watching a movie, Netflix offers three of them, all different, magnificent and unmissable masterpieces.

 

The marriage story 

TRAILER 

….What I love about Nicole……….What I love about Charlie

Separations don’t always give good stories. 

After shooting The Meyerowitz Stories and divorcing Jennifer Jason Leigh (their son’s name is Rohmer Emmanuel, how can we not think of the French director in his work? , Jennifer Jason Leigh is the actress of David Cronenberg and Robert Altman, and plays now the mother in Atypical series on Netflix), Noah Baumbach (Greta Gerwig’s companion, on the cover of the last Vogue, photographed by Annie Leibovitz, director of the upcoming Little Women ) has drawn on his personal story to make his best film. 

Accustomed to the theme of the couple, separations and family, he offers Adam Driver (Patterson, Silence, Blackkklansman, Star Wars, The dead don’t die...) and Scarlett Johansson (Lost in Translation, Match Point, Lucy, Her…) strong, tragic, true roles, to tell the story of the separation of a couple with, in the heart, a little boy.

Kramer contre Kramer is remembered. We think of Woody Allen and all his movies dedicated to gender relations, and especially to a theatrical and intimate approach to the American films of the 1950s. The scenes are beautifully filmed. I noticed at first, this way of approaching the camera to Scarlett Johansson’s face like on Judy Garland’s face in A star is born.

The director has his favorite actors. He had already directed Adam Driver in three other films, including While we were young.
The supporting roles are beautifully performed by Ray Liotta, Laura Dern (David Lynch‘s actress – Sailor and Lula, from Twin Peaks and Big little lies…), Merritt Wever (Welcome to Marwen by Robert Zemeckis, previously directed by Noah Baumbach in Greenberg and recently as a cop in the excellent Unbelievable series on Netflix) and Wallace Shawn, fetish actor of Woody Allen’s films.

Robbie Ryan ‘ photography and Randy Newman’s music are sublime.
The film is dramatic and Adam Driver once again gives poetry to his role. He has a unique way of acting, he knows how to do everything, and has the charisma of the greatest.  The New Yorker  was right about that and wrote a review on him.
Adam Driver will soon be Star Wars, et Report avec Jon Hamm (Mad Men). He’s not an actor you want to let go….

This film is to be watched with a person of good company (my daughter that evening), tissues, a good glass of wine and/or an ice cream jar. It is one of the top ten films of the year according to The New York Times.

TRAILER

Interview with Noah Baumbach

Adam Driver & Noah Baumbach

Adam Driver interview by The Rolling Stone

Being Alive 

 

 

TRAILER

The Irishman (2019) de Martin Scorsese d’après un scénario de Steven Zaillian avec Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci, Harvey Keitel, Ray Romano, Bobby Cannavale, Anna Paquin, Stephen Graham, Stephanie Kurtzuba, Jack Huston, Jesse Plemons, Marin Ireland, Domenick Lombardozzi.
Producteurs : Martin Scorsese, Robert De Niro, Jane Rosenthal, Emma Tillinger Koskoff, Irwin Winkler, Gerald Chamales, Gaston Pavlovich, Randall Emmett.
Producteurs exécutifs : Barry Welsh, Richard Baratta, Niels Juul, George Furla, Nicholas Pileggi.
Directeur de la photographie : Rodrigo Prieto
Musique : Randall Poster
Effets spéciaux : Pablo Helman

THE Martin Scorsese film. Screenplay by Steven Zaillian (Schindler’s List).

The more time goes by, the better Martin Scorsese and his actors, Robert de Niro, Joe Pesci, and for the first time Al Pacino, are. In addition to Netflix, Robert de Niro was involved in the production of his friend Martin Scorsese’s film.

These three great actors make us forget that they have already played in more than fifty films, in their parts as mobsters and as famous Trade unionist, Jimmy Hoffa. 

Adapted from I Heard You Paint Houses: Frank’The Irishman’ Sheeran and the Inside Story of the Mafia, the Teamsters, and the Final Ride by Jimmy Hoffa by Charles Brandt, The Irishman, played by Robert De Niro, is Franck Sheeran, the Irish named by the Mafia.

This historical epic on the United States is strongly related of  his former movies American Tabloid by the great writer James Ellroy. 

The photography by Rodrigo Prieto and the score by Randall Poster are sublime. And we attend a first and incredible collaboration between Martin Scorsese and Al Pacino, whose performance is such that the actor literally explodes his acting part. 

This film noir is absolutely to be seen, for its actors and the others too, Harvey Keitel, Bobby Cannivale  (whom I loved in Vinyl, a rock series produced by Mick Jagger and Scorsese, and brilliant in Brooklyn Affairs), a masterful production and in Martin Scorses’ top ten films (including Means Street, Raging Bull, Taxi Driver, New York New York New York, La Valse des Pantins, Les Affranchis, La Dernière Tentation du Christ, The Aviator, Shutter Island).

As a reminder, Danny DeVito did Hoffa in 1992 with Jack Nicholson in the leading part, certainly to be watched again.

Follow the links below:

Interview of Martin Scorsese

Robert de Niro carrier

Joe Pesci 

Al Pacino 

KLAUS – Sergio Pablos

Trailer

Where does Santa Claus come from? 

That’s what all children ask themselves… This cartoon is a marvel both in the story and in the aesthetics. There is a real dramaturgy in the story of this postman sent to the other side of the world, where people laugh and cry with happiness.

The director and screenwriter, Sergio Pablos, owns his studio (known for his work on Despicable Me) in collaboration with Zach Les and Jim Mahoney, have created a wonder, a film to watch over and over with pleasure to feel like a child again. 

Sergio Pablos interview 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close